100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.07.2010 13h00
Poursuite de la 3ème Conférence mondiale des présidents de parlement

La 3ème Conférence mondiale des présidents de parlement qui se tient, du 19 au 21 juillet à Genève consacre la deuxième journée de travaux à la poursuite du débat général sur le thème : Les parlements dans un monde en crise, garantir la responsabilité démocratique mondiale pour le bien commun et d'autre part à des réunions-débats.

En même temps s'est tenu une réunion-débat qui avait pour sujet : Renforcement de la confiance entre Parlement et peuple.

L'UIP considère que l'un des grands principes de la démocratie veut que les gouvernants soient responsables devant les gouvernés. En d'autres termes, les gouvernants doivent être à tout moment comptables de leur action devant les citoyens qui leur ont confié des fonctions publiques. Pour les parlements, cela signifie que les parlementaires sont responsables devant les citoyens dans l' exercice de leurs fonctions, et qu'ils sont comptables de l' intégrité de leur conduite.

L'UIP a constaté qu'un peu partout dans le monde, les parlements ont mis en place divers mécanismes pour rendre compte de leur action aux citoyens. Ils s'efforcent d'être plus inclusifs, plus transparents et plus accessibles au public. Ils ont établi des codes de conduite ou d'éthique, ou renforcé les codes en vigueur, et ils se sont remis en question en vue de réformer leur mode de fonctionnement.

Les participants de la réunion se sont penchés sur l'état des relations entre Parlement et citoyens. Ils ont examinés les mécanismes et pratiques que les parlements ont mis en place, ou, qu'ils pourraient mettre en place pour renforcer l'intégrité dans la vie publique et aider les parlementaires à se conformer aux normes de probité les plus exigeantes. Les participants se sont aussi penchés sur la façon dont les parlements s'ouvrent au public et lui proposent des outils pour contribuer au travail parlementaire.

La réunion-débat s'est déroulé avec la participation de trois intervenants : le président du Conseil général d'Andorre, Josep Dallerès Codina, la Présidente du Conseil national autrichien, Barbara Prammer, et le Président du Sénat chilien, Jorge Pizzaro.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et la France comptent élargir leur coopération
Chine : Wen Jiabao met l'accent sur la stabilisation de la croissance économique
L'unité et la solidarité vues à travers la Coupe du Monde
Nicolas Sarkozy se sert aussi du « microblog »
Pour que le football soit toujours exposé au soleil !
Quel genre d'esprit national faut-il à la Chine contemporaine ?
Respecter les règles du jeu de l'amour