100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.07.2010 16h06
La Russie attend des explications de l'Iran sur son programme nucléaire

La Russie attend des explications "appropriées" de l'Iran sur son programme nucléaire controversé, a déclaré jeudi à Ekaterinbourg, une ville de l'Oural le président russe, Dmitri Medvedev.

Considérant l'Iran comme "un partenaire commercial actif et historique", M. Medvedev a toutefois affirmé que "cela ne signifie pas que la manière dont il développe son programme nucléaire et les composants militaires de ce programme nous laissent indifférents", a indiqué M. Medvedev.

Par conséquent, "nous attendons les explications appropriées de l'Iran", a ajouté M. Medvedev lors d'une conférence de presse conjointe avec la chancelière allemande en visite, Angela Merkel.

La Russie a obtenu des informations sur le programme par le biais de différents canaux, selon lesquelles "les programmes se développent", a révélé M. Medvedev.

"L'Iran doit être engagé dans une coopération complète avec la communauté internationale, bien que certaines questions posées à son endroit ne lui plaisent pas", a-t-il ajouté.

Plus tôt, le directeur de la compagnie publique Rostehnologii (technologies russes), Sergueï Chemezov, a confié à la presse que la résiliation d'un contrat d'une valeur de 800 millions de dollars américains sur la vente de systèmes de défense aérienne S-300 à Téhéran reste toujours indécise.

"Ce sera au président de prendre la décision", a-t-il ajouté.

Mercredi, le ministre russe de l'Energie, Sergueï Chmatko, à l'issue d'une réunion avec le ministre iranien du Pétrole, Massoud Mir-Kazzemi, a déclaré que la Russie est prête à acheminer des produits pétroliers en Iran.

Un accord sur la préparation d'une feuille de route pour guider la coopération énergétique entre la Russie et l'Iran doit être signé au cours de la visite de M. Mir-Kazzemi en Russie, ont révélé des médias iraniens.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a approuvé en juin dernier une série de nouvelles sanctions économiques contre l'Iran en raison de son programme nucléaire controversé.

Pourtant, des responsables russes ont affirmé le mois dernier que ces sanctions n'affecteront pas leur coopération énergétique et militaire avec Téhéran.

Les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux soupçonnent que Téhéran s'efforce de fabriquer des bombes atomiques sous le couvert d'un programme d'énergie nucléaire tandis que le gouvernement iranien indique que son programme nucléaire vise uniquement des fins pacifiques.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine s'oppose fermement aux activités des armées étrangères au large des côtes chinoises
Corruption : la justice chinoise a récupéré 4,62 milliards de dollars depuis 2005
Nicolas Sarkozy se sert aussi du « microblog »
Pour que le football soit toujours exposé au soleil !
Quel genre d'esprit national faut-il à la Chine contemporaine ?
Respecter les règles du jeu de l'amour
Réajustement du centre de gravité du développement économique mondial