100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.07.2010 15h50
Sri Lanka : l'ONU rappelle à New York son résident coordonnateur pour consultations

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a dénoncé jeudi l'incapacité des autorités sri-lankaises à empêcher que des manifestants perturbent le fonctionnement des bureaux de l'ONU dans la capitale Colombo et a décidé de rappeler à New York le résident coordonnateur des Nations Unies pour consultations.

« Le secrétaire général considère inacceptable que les autorités sri lankaises n'aient pas été en mesure d'empêcher les perturbations du fonctionnement normal des bureaux des Nations Unies à Colombo en raison de manifestations désordonnées qui sont organisées et menées par un ministre du gouvernement », a dit le porte-parole de Ban Ki-moon dans une déclaration.

A la lumière de cette situation, Ban Ki-moon « rappelle le résident coordonnateur des Nations Unies, Neil Buhne, à New York pour consultations. Il a aussi décidé que le Centre régional du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à Colombo sera fermé ».

Le secrétaire général de l'ONU appelle le gouvernement du Sri Lanka « à être à la hauteur de ses responsabilités à l'égard des Nations Unies en tant que pays hôte, afin de garantir que le travail vital d'assistance de l'Organisation auprès de la population du Sri Lanka puisse se poursuivre sans autre entrave ».

A l'appel du ministre sri lankais du logement, Wimal Weerawansa, des centaines de personnes ont participé mardi à un rassemblement devant les bureaux de l'ONU, à Colombo. Elles exigeaient la suppression du groupe d'experts nommé en juin par Ban Ki-moon pour enquêter sur d'éventuelles violations des droits de l'homme commises en 2009, dans les derniers mois de la guerre civile qui opposait le régime sri-lankais aux rebelles séparatistes tamouls.

Après cette manifestation qui a empêché le personnel onusien d'accéder au bâtiment ou d'en sortir, les autorités sri lankaises avaient donné des assurances à l'ONU sur la sécurité de ses employés, avait dit mercredi un porte-parole de Ban Ki-moon lors d'un point de presse.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Sélection du Renminribao du 8 juillet
Le Mondial 2010 apporte des difficultés économiques à l'Afrique du Sud
Respecter les règles du jeu de l'amour
Réajustement du centre de gravité du développement économique mondial
Qui de la Chine ou de l'Inde vieillit le mieux ?
Le Japon devrait payer la Chine de retour
Regardez la Chine de manière objective !