100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 07.07.2010 10h52
Madagascar : le PDS de Fianarantsoa est contre toute manifestation des trois mouvances

Le Président de la Délégation Spéciale (PDS) de la commune urbaine de Fianarantsoa, Pety Rakotoniaina, une province au Sud d'Antananarivo, la capitale de Madagascar, s'oppose à toute forme de manifestation des trois mouvances des anciens Chefs d'Etat malgaches dont Albert Zafy, Didier Ratsiraka et Marc Ravalomanana, dans cette partie de la grande île.

"Je n'accepterai jamais que les trois mouvances organisent des meetings dans mon fief. On prendra des mesures y afférentes si leurs dirigeant s'entêtent à continuer leur tournée régionale à Fianarantsoa. On ne se privera pas de les arrêter s'il le faut", a prévenu le PDS.

En effet, les trois mouvances ont prévu de descendre à Fianarantsoa ce week-end. Mais à cause de la visite des délégations internationales à Madagascar, dans le cadre de la médiation sur la crise politique malgache qui a débuté en décembre 2008, les leaders ont décidé de reporter sine die, le rendez-vous avec leur partisan à Fianarantsoa. "Ce n'est pas à cause de l'intimidation de Pety Rakotoniaina qui nous a poussé à annuler la manifestation de ce week-end à Fianarantsoa. On n'a pas peur de lui", insiste Emmanuel Rakotovahiny de la mouvance Zafy.

Auparavant, les trois mouvances ont effectué des mobilisations de leur partisan à Tamatave ainsi qu'à Majunga et Diego, respectivement dans la partie Est, Ouest et Nord de la Grande Île. Aucun incident n'a été signalé lors du passage de la délégation des trois mouvances dans ces localités.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Urumqi en paix, un an après les émeutes du 5 juillet 2009 au Xinjiang
L'économie chinoise continue à connaître une croissance vigoureuse
Le Japon devrait payer la Chine de retour
Regardez la Chine de manière objective !
Y a t-il un danger que la Chine oublie le passé ?
Qu'est-ce que la Chine peut apporter à l'Afrique ?
Des entreprises chinoises empêchées d'investir aux Etats-Unis : un nouveau rideau de fer pour garantir la « sécurité de l'Etat » ?