100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.07.2010 10h55
L'ICNND appelle à la réduction significative des armes nucléaires

Les co-présidents de la Commission internationale sur la non-prolifération et le désarmement nucléaire (ICNND) ont indiqué lundi à Vienne qu'il existe environ 23.000 armes nucléaires dans le monde et que leur nombre doit être réduit.

Gareth Evans, un ancien ministre australien des Affaires étrangères (AE) et l'un des co-présidents de l'ICNND, a souligné, lors d'un point de presse tenu dans le Centre des Nations Unies à Vienne, que "tant qu'un pays possèdera des armes nucléaire, d'autres pays en voudront également".

Au cours de la 5e réunion de la Commission de l'ICNND tenue du 2 au 4 juillet à Vienne, les co-présidents de l'organisation, Gareth Evans, et l'ancien ministre japonais des AE, Yoriko Kawaguchi, ont exigé, dans un communiqué de presse, la réduction de manière significative des armes nucléaires pour construire un monde sans arme nucléaire.

Tant que les armes nucléaires existent dans le monde, il est impossible de maintenir un monde en sécurité, et des conflits entre différents pays, ainsi que des erreurs, peuvent provoquer l'utilisation des armes nucléaires, ce qui aboutira à des conséquences désastreuses, ont souligné les co-présidents.

En vue d'obtenir l'objectif d'un monde sans arme nucléaire, l'ICNND a également recommandé d'établir un Centre mondial sur la non-prolifération et le désarmement nucléaires.

Le centre mondial devra publier un rapport annuel afin d'évaluer la performance des pays possédant des armes nucléaires et sur les Etats non-nucléaires, ainsi que ceux relevants des organisations internationales, selon un rapport de la Commission.

Un autre rôle majeur du centre est de promouvoir la recherche à l'échelle mondiale sur le développement d'une Convention des armes nucléaires, afin d'établir un modèle robuste en vue d'informer et d'orienter les négociations multinationales sur le désarmement.

Cependant, l'ICNND a souligné que le centre mondial doit être établi en tant qu'organisation non-gouvernementale (ONG).

L'ICNND est une organisation mondiale indépendante fondée en juillet 2008 à l'initiative de l'ancien Premier ministre australien, Kevin Rudd, et du chef du gouvernement japonais d'alors, Yasuo Fukuda. Elle est destinée à redynamiser, à un niveau politique élevé, le débat sur la nécessité d'un monde sans arme nucléaire et tous les problèmes liés au désarmement nucléaire et à l'avenir de l'énergie nucléaire civile.

Selon un communiqué de presse rendu public par le ministère autrichien des AE, le ministre autrichien des AE, Michael Spindelegger, a appelé, à l'issue d'un entretien avec les deux co-présidents de l'ICNND, à la coopération entre différents pays, institutions internationales et ONG dans le domaine de la non-prolifération et le désarmement nucléaire.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'économie chinoise continue à connaître une croissance vigoureuse
Le vice-président chinois rencontre le président du parti au pouvoir du Botswana
Y a t-il un danger que la Chine oublie le passé ?
Qu'est-ce que la Chine peut apporter à l'Afrique ?
Des entreprises chinoises empêchées d'investir aux Etats-Unis : un nouveau rideau de fer pour garantir la « sécurité de l'Etat » ?
La Chine a besoin de développer ses propres marques
Combien de temps la Chine pourra-t-elle rester un pays compétitif?