100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.07.2010 15h18
Les mesures punitives contre le programme nucléaire iranien sont condamnées à l'échec (Mottaki)

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, a déclaré mardi que les mesures punitives contre le programme nucléaire iranien sont condamnées à l'échec, a rapporté la chaîne de télévision locale Press TV.

« Nous espérons que certains membres du Conseil de sécurité de l'ONU adopteront une approche logique et accepterons les conditions pour des négociations logiques », a indiqué M. Mottaki.

Pour faire en sorte que les négociations sur l'impasse du nucléaire iranien s'achève, certaines conditions doivent être remplies, a déclaré lundi le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

L'occident devrait clarifier sa position sur les armes nucléaires israéliennes et montrer s'il respecte ou non les régulations du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), a indiqué M. Ahmadinejad.

Par ailleurs, lors des prochaines négociations sur l'échange d'uranium, l'Iran impliquera la Turquie et le Brésil dans les négociations, a-t-il ajouté.

« L'Iran accueille sans problème les mesures logiques », a déclaré M. Mottaki lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue du Bahreïn en visite à Téhéran, Cheikh Khaled ben Ahmed al-Khalifa, mardi, soulignant que la nation iranienne n' abandonnera pas ses droits même si les puissances mondiales poursuivent leurs décisions illogiques de sanctionner l'Iran.

M. Mottaki a appelé les membres du Conseil de sécurité de l'ONU à observer les droits des pays et à s'abstenir de poursuivre des politiques doubles du bâton et de la carotte, d'après Press TV.

Jeudi dernier, le Congrès américain a adopté avec une grande majorité un projet de loi sur les sanctions contre l'Iran, permettant ainsi à l'administration Obama de prendre des mesures unilatérales contre Téhéran sur son programme nucléaire controversé.

Au début du mois de juin, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une résolution pour imposer de nouvelles sanctions à l'Iran pour son programme nucléaire suspect, ce qui a provoqué de vices réactions de la part des officiels iraniens.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Blatter s'excuse auprès de l'Angleterre et du Mexique et parle enfin de vidéo
Démission du président de la Fédération française de football
Combien de temps la Chine pourra-t-elle rester un pays compétitif?
Chine : flambée des recettes financières de l'Etat et c'est le moment de procéder à l'allègement fiscal
Chine : la disparité des revenus atteint le seuil critique, la réforme de la redistribution sociale progresse petit à petit
Les combines du marketing en ligne entament la confiance du public dans Internet
Sommet G20 à Toronto : faut-il secourir l'euro ou bien Obama ?