100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 28.06.2010 16h24
Guinée-présidentielle: début des opérations de vote

Les opérations de vote comptant pour le scrutin présidentiel en Guinée ont démarré dimanche dans le calme, a constaté un journaliste de l'agence Xinhua sur place à Conakry.

Le président par intérim Sékouba Konaté a voté dans le bureau de vote 391 au Camp Samory, où les militaires doivent voter. Les candidats Loucény Fall, Alpha Condé, Lansana Kouyaté et Sidya Touré ont déjà voté.

Selon un témoin sur place, le vote se passe dans le calme, à part quelques échauffourées entre militants de partis politiques très vite calmées par les forces de l'ordre dans un bureau de vote.

Demandé l'attitude envers le vote, Issa Diallo a dit qu'il "est heureux d'avoir voté, tout se passe bien".

Kadiatou Bah, qui était plus désireuse de voter, a dit qu'elle était "devant le bureau de vote depuis 4H00 du matin". Elle a pu voter vers 9H00 avec contentement. Elle espérait que ce vote va changer les choses en Guinée.

La Force spéciale de sécurisation du processus électoral assure la sécurité sans armes. Aucun acte de violence a été signalé, a-t- on constaté.

A l'intérieur du pays, tout se passe bien en dehors du retard dans le démarrage du vote à cause de l'absence des représentants des candidats.

De longues files d'électeurs ont pris d'assaut très tôt le matin les bureaux de vote qui n'ont ouvert leurs portes à l'heure, a répondu une électrice rejointe par téléphone.

Prévues pour 7H00 (GMT et locale), les opérations de vote ont démarré avec un léger retard dans plusieurs bureaux de vote.

Selon M. Sékou Camara de l'Union des partiotes de Guinée (UPG) qui sillonne les bureaux de vote, il y a de longues files d'attente, dans le calme et la discipline. Pas de bousculades. Un peu partout les bureaux sont ouverts mais beaucoup ont ouvert avec un léger retard et d'autres attendent encore en raison de manque de registre ou de représentants de quelques candidats. Par exemple au BV 028 de la Cité ministérielle à Donka.

Au total, 8 427 bureaux de vote sont ouverts dans 38 sous- préfectures pour permettre aux 4,2 millions d'électeurs de choisir leur président de la République.

La Cour suprême a validé les dossiers de 24 candidats dont une femme.

Parmi les postulants qui se dégagent du lot, figurent quatre anciens Premiers ministres, Cellou Dalein Diallo, François Lonsény Fall, Lansana Kouyaté et Sidya Touré, qui sont aux prises avec l'opposant Alpha Condé, trois fois candidat malheureux à l'élection présidentielle.

Les résultats du scrutin présidentiel seraient attendus mercredi, a-t-on appris de source médiatique.

Dans le cas où aucun candidat n'obtient la majorité absolue au premier tour, un second tour opposera les deux candidats arrivés en tête.

L'élection de dimanche est considérée par de nombreux observateurs comme le premier scrutin libre et démocratique depuis l'indépendance de la Guinée en 1958.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao félicite Gillard pour son accession au poste de PM d'Australie
La Chine dispensera des tarifs douaniers pour importations en provence de 33 pays les moins développés du monde
Les combines du marketing en ligne entament la confiance du public dans Internet
Chine : la disparité des revenus atteint le seuil critique, la réforme de la redistribution sociale progresse petit à petit
Sommet G20 à Toronto : faut-il secourir l'euro ou bien Obama ?
C'est dans l'espoir de pouvoir s'enrichir par le travail que la société deviendra moins dure
« La Chine joue en solo », compliment fielleux des médias occidentaux