100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.06.2010 15h19
Réunion à Kinshasa des experts des Etats membres de la SADC sur le genre et le développement

Les experts du Genre de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) se sont réuni depuis jeudi, à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC), en vue de dégager les documents et les programmes qui seront discutés samedi au Conseil des ministres du Genre et de la condition féminine des Etats membres de cette structure sous régionale, a-t-on appris vendredi de sources officielles.

Ces travaux seront centrés sur l'accélération du processus de ratification du protocole de la SADC sur le genre et sur le développement ainsi que sur la recherche des mécanismes et programmes d'action devant permettre aux ministres de définir les points clés de politique sur le genre et le développement de la paix au sein de l'espace SADC, à soumettre à la sanction des Chefs d'Etats de la sous-région aux prochaines assises qui se tiendront à Windhoek, en Namibie.

Les membres de la SADC ont signé en septembre 2009 à Johannesburg, en Afrique du Sud, le protocole sur le genre et le développement.

Les ministres auront également à examiner l'intégration de la dimension genre dans les structures et institutions de la SADC, la stratégie sur la prise en compte du genre dans le processus de règlement des conflits, de reconstruction et de réhabilitation conformément à la résolution 1325 de l'ONU.

Les dossiers de la restructuration et du budget 2010-2011 de la SADC ainsi que de la fixation de la date de la prochaine conférence au sommet des Chefs d'Etats seront également examinés. Le conseil des ministres sera présidé par la ministre de la RDC du Genre, de la Famille et de l'Enfant, Marie-Ange Lukiana Mufuankolo.

La RDC assure la présidence de la SADC et son mandat prendra fin au mois d'août prochain.

La SADC regroupe en son sein 14 pays de l'Afrique australe et de l'océan indien: l'Afrique du Sud, Angola, Botswana, Lesotho, Madagascar, Malawi, Maurice, Mozambique, Namibie, RDC, Swaziland, Tanzanie, Zambie, Zimbabwe.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine formule quatre «espoirs» pour le Sommet du G20 de Toronto
Quatorze disparus suite à un effondrement de maisons dans le Guangxi
Parlons un peu de l'idée « l'économie chinoise, la seule à être prospère parmi tant d'autres »
Les multinationales doivent respecter les lois chinoises
Que Dieu protège et sauve l'Afrique !
Pas d'« atterrissage économique brutal » pour la Chine
La France déploie de grands efforts pour construire des « pôles de compétitivité »