100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.06.2010 15h31
L'Iran prêt à des négociations nucléaires conditionnelles (PAPIER GENERAL)

L'Iran s'est déclaré mercredi prêt à des négociations conditionnelles sur son programme nucléaire, tout en exprimant son intention d'élargir ses activités nucléaires.

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré que son pays accepte le dialogue sur le problème nucléaire mais a des conditions qui seront annoncées plus tard, rapporte l'agence de presse iranienne semi-officielle Fars.

"Ils doivent parler avec l'Iran dans une nouvelle atmosphère et ils n'ont pas d'autre choix (...) Il peuvent montrer leurs bâtons aux Iraniens, la nation iranienne va anéantir tous ces bâtons", a dit M. Ahmadinejad.

Il a décrit la dernière résolution du Conseil de sécurité de l'ONU, qui annonce de nouvelles sanctions contre Téhéran, comme " un jeu politique".

Mercredi, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Ramin Mehmanparast, a réitéré la nature "pacifique" du programme nucléaire iranien, affirmant que l'Iran est un membre de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et signataire du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP) et ne se livre pas à des activités non pacifiques.

Dans les 21 derniers rapports présentés par l'AIEA, aucune preuve n'a été mentionnée et la soumission du dossier nucléaire iranien au Conseil de sécurité n'est pas jusficiée, a-t-il souligné.

Parlant de l'enrichissement d'uranium par l'Iran, Mehmanparast a réaffirmé que la production d'uranium enrichi à 20% est pour des fins pacifiques.

"Tout le monde sait que l'enrichissement à 20% est pour des fins pacifiques", a-t-il dit.

Ali Akbar Salehi, chef de l'Organisation de l'énergie atomique de l'Iran (AEOI), a indiqué mercredi que l'Iran va construire un autre réacteur nucléaire dans le but de recherche, dont la conception, a-t-il dit, serait "plus puissante" que le réacteur de Téhéran, rapporte la chaîne IRIB TV.

"La conception de ce réacteur nucléaire sera achevé vers la fin de l'année et deux ans seront nécessaires pour la construction de ce réacteur", a déclaré Salehi.

Téhéran a décidé de lancer des réacteurs dans différentes régions du pays, a-t-il affirmé.

A propos des progrès techniques réalisés par l'Iran dans l'industrie nucléaire, il a indiqué: "Nous avons acquis les connaissances techniques pour la production de combustible nucléaire pour le réacteur de Téhéran. Au début de l'année prochaine, nous allons produire la première plaque de combustible expérimentale".

Paraillèlement, le président du Parlement iranien Ali Larijani a critiqué l'Occident pour son refus de fournir du combustible au réacteur de Téhéran, appelant le gouvernement à élargir l'enrichissement d'uranium enrichi à 20%.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les commandes de la partie continentale absorbent les stocks de fruits excédentaires de Taiwan
Le PM chinois appelle à accélérer les moissons d'été
Les multinationales doivent respecter les lois chinoises
Que Dieu protège et sauve l'Afrique !
Pas d'« atterrissage économique brutal » pour la Chine
La France déploie de grands efforts pour construire des « pôles de compétitivité »
La maitrise de soi devant l'affront et l'offense est une qualité que la Chine doit être pourvue pour pouvoir s'intégrer dans le monde