100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.06.2010 16h18
Mondial-2010 : l'absence des auteurs camerounais de la chanson interprétée par Shakira fait débat

Zangalewa, groupe camerounais auteur de la chanson éponyme "Zangalewa" interprétée par la star du showbiz Shakira sous le titre "Waka Waka" comme hymne officiel de la Coupe du monde de football de 2010 en Afrique du Sud, se disent déçus de n'avoir pas été choisis par les autorités du Cameroun pour participer au volet artistique de cet événement.

"Les gens m'appellent de partout pour savoir pourquoi on est absent à la Coupe du monde. Cela ne dépend pas de nous. Il faut aller demander au ministère de la Culture", a déclaré le leader du groupe Jean-Paul Ze Bella, joint samedi à Yaoundé, la capitale du Cameroun, par Xinhua.

De source officielle, un groupe d'artistes parmi lesquels le Ballet national qui relève du ministère de la Culture a été sé lectionné pour assurer l'animation culturelle autour de la participation à ce grand rendez-vous sportif de l'équipe nationale de football, les Lions indomptables.

"Le groupe ne figure pas sur la liste officielle du ministère de la Culture. Ça suscite une grande polémique en ce moment. Nous avons pourtant approché le ministère de la Culture. Nous sommes tr ès déçus. C'est une déception légitime dans la mesure où les artistes méritent une reconnaissance dans leur pays et non pas seulement à l'étranger", s'indigne le manager des Zangalewa, Didier Edo.

"C'est la première Coupe du monde en Afrique. Etant donné que c' est une chanson issue du répertoire camerounais qui a été choisie pour inspirer l'hymne officiel à cet événement historique, le Cameroun aurait pu capitaliser cette notoriété", estime-t-il.

Il a fallu un arrangement à la dernière minute entre le management des Zangalewa et le groupe Sony qui produit Shakira pour que cette chanteuse d'origine colombienne et libanaise vivant aux Etats-Unis soit autorisée à interpréter "Waka "Waka" comme hymne officiel du Mondial-2010, à la suite d'une exploitation sans droits de reproduction de la chanson "Zangalewa".

"La chanson ["Waka Waka"] a été enregistrée en février. Jusqu' au mois de mars, personne n'était informé de quoi que ce soit. C' est un membre du groupe, Emile Cogédy, qui a vent de la reprise, car il vit aux Etats-Unis", révèle Didier Edo. Aussitôt informés, les autres membres de Zangalewa vivant au pays et leur manager engagent la procédure pour défendre leurs droits.

Les négociations entamées débouchent le 27 avril sur un accord dont M. Edo refuse de dévoiler les termes "trop confidentiels" à la presse. Le lendemain, la Fédération internationale de football association (FIFA) et Sony peuvent alors officialiser "Waka Waka" sur les sites web respectifs.

Auteur de trois autres albums à succès ("Casque colonial" en 1987, "Malumba" en 1990, album aux influences sud-africaines, et "Yélé Yélé" en 1993), Zangalewa est un groupe créé en 1984 par une bande de copains militaires, aujourd'hui retraités, parallèlement à l'orchestre de la garde présidentielle, les Golden Sons, auquel ils appartiennent alors.

Sortie en 1985, la chanson "Zangalewa" devient un tube l'année d'après. "C'est une chanson de charge destinée à donner du courage à un jeune soldat et de manière générale du tonus aux militaires pendant la guerre et les longues marches. Elle raconte l'histoire de l'Afrique qui comporte trois étapes : l'esclavage, la colonisation et la renaissance", explique Jean-Paul Ze Bella.

"Nous disons merci au Seigneur et à Shakira d'avoir reconnu l' Afrique et d'avoir choisi un morceau africain, notamment "Zangalewa". A l'occasion de cet événement heureux, nous avons une pensée pour la mémoire de feu le colonel Zéyan, l'ancien pilote du chef de l'Etat, l'homme de l'ombre qui a fait de nous ce que nous sommes [en tant que producteur]", souligne le chef d'orchestre.

Après un passage à vide depuis 1993, la reprise de cette chanson par Shakira redonne vie aux Zangalewa. Avec des partenaires en Afrique du Sud, le manager Didier Edo négocie une tournée du groupe dans ce pays pendant le Mondial.

Coupe du Monde 2010

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les commandes de la partie continentale absorbent les stocks de fruits excédentaires de Taiwan
Le PM chinois appelle à accélérer les moissons d'été
Que Dieu protège et sauve l'Afrique !
Pas d'« atterrissage économique brutal » pour la Chine
La France déploie de grands efforts pour construire des « pôles de compétitivité »
La maitrise de soi devant l'affront et l'offense est une qualité que la Chine doit être pourvue pour pouvoir s'intégrer dans le monde
Quelles sont les répercussions sur la Chine de la crise de dettes en Europe ?