100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.06.2010 12h49
Ex-Yougoslavie : le sort de milliers de disparus reste inconnu

Le sort de milliers de personnes portées disparues dans l'ex-Yougoslavie reste inconnu, a affirmé Olgica Bozanic, président de l'Association serbe des familles des personnes disparues, jeudi à Belgrade.

A la conférence sur "la Recherche des personnes disparues et les droits de leurs familles", M. Bozanic a déclaré que 11 ans après la fin du conflit dans la région, les informations sur ces milliers de disparus n'avaient pas été convenablement recueillies.

Il a souligné la nécessité d'ouvrir tous les archives pour créer un centre unifié de données sur les personnes disparues et enlevées.

Pour le président de la Commission pour les personnes disparues du Monténégro, Veselin Vuckovic, il y a une obligation morale et légale envers les victimes et leurs familles, les familles ont aussi un droit humain fondamental pour savoir le destin de leurs chers disparus.

Vuckovic a indiqué que les personnes disparues constituent un problème régional et doit être réglé à travers des accords et une coopération régionale.

Selon Veljko Odalovic, chef de la Commission des personnes disparues du gouvernement serbe, en Croatie, 380 tombes ne sont pas encore exhumées et 900 corps contenus dans les morgues attendent d'être identifiés.

Il a ajouté que les autorités juridiques du Kosovo cherchent à enquêter sur trois sites en Serbie: Raska, Medvedja et Lake Perucac. La Serbie, a-t-il poursuivi, examine quatre localités qui seraient des tombes collectives de civils serbes, à savoir Belacevac, Kosare, Livocko Lake et Suva Reka.

Source: xinhua

Commentaire
je n'arrive à comprendre
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine formule quatre «espoirs» pour le Sommet du G20 de Toronto
Quatorze disparus suite à un effondrement de maisons dans le Guangxi
Parlons un peu de l'idée « l'économie chinoise, la seule à être prospère parmi tant d'autres »
Les multinationales doivent respecter les lois chinoises
Que Dieu protège et sauve l'Afrique !
Pas d'« atterrissage économique brutal » pour la Chine
La France déploie de grands efforts pour construire des « pôles de compétitivité »