100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.06.2010 12h45
Le président du Parlement européen se félicite d'une nouvelle résolution du Conseil de sécurité sur l'Iran

Le président du Parlement européen, Jerzy Buzek, a favorablement accueilli jeudi l'adoption d'une résolution mercredi par le Conseil de sécurité des Nations Unies contre le programme nucléaire iranien.

La quatrième résolution du Conseil de sécurité concernant des sanctions vis-à-vis de l'Iran "montre la détermination de la communauté internationale de s'attaquer ensemble aux défis posés par le programme nucléaire de l'Iran", a souligné M. Buzek.

Les nouvelles sanctions prévoient, entre autres, que l'Iran ne pourra pas investir à l'étranger dans certaines activités sensibles, telles que les mines d'uranium, qu'il est interdit de vendre à l'Iran huit types d'armements lourds.

"Bien que renforçant les sanctions, la résolution adoptée laisse la porte ouverte à la poursuite du dialogue et de négociations, qui est entièrement en conformité avec l'approche de l'Union européenne (UE) à double voie et comme en témoigne la dernière résolution du Parlement européen du 10 février 2010", a-t- il déclaré.

M. Buzek a estimé que le Conseil de sécurité a émis "un message fort aux dirigeants iraniens, tout en l'encourageant à reprendre sa coopération totale" avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Il a exprimé le soutien du Parlement européen aux efforts de la haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Mme Catherine Ashton, de continuer à " travailler activement à une solution négociée avec les autorités iraniennes".

Le Parlement européen est "préoccupé par le bien-être du peuple iranien et à cet égard se félicite du fait que la résolution adoptée n'affecte pas négativement les citoyens ordinaires iraniens", a conclu M. Buzek.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois appelle à accélérer les moissons d'été
Les présidents chinois et russe discutent de l'approfondissement de la coopération
Que Dieu protège et sauve l'Afrique !
Pas d'« atterrissage économique brutal » pour la Chine
La France déploie de grands efforts pour construire des « pôles de compétitivité »
La maitrise de soi devant l'affront et l'offense est une qualité que la Chine doit être pourvue pour pouvoir s'intégrer dans le monde
Quelles sont les répercussions sur la Chine de la crise de dettes en Europe ?