100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.06.2010 08h31
Les éleveurs de volaille d'Afrique de l'Ouest réclament des restrictions sur les importations de volaille

Les éleveurs de volaille d'Afrique sub-saharienne ont demandé mardi à leurs gouvernements de restreindre les importations de volaille.

Au cours d'une conférence d'une journée mardi destinée à peaufiner les réponses à certains défis rencontrés par cette industrie, les éleveurs de volaille d'Afrique de l'Ouest ont demandé que soient imposés des tarifs douaniers sur les produits de volaille importés afin de stimuler la croissance et d'enrayer le déclin de ce secteur dans la sous-région.

Cette réunion rassemblait des représentants des éleveurs et vendeurs de volailles, ainsi que d'autres entrepreneurs et détaillants de facteurs de production agricoles du Ghana, du Togo, du Nigeria, du Bénin, du Sénégal et de Côte d'Ivoire.

Le secteur de la volaille dans la région d'Afrique de l'Ouest est une industrie vivace rassemblant des agriculteurs et entrepreneurs très désireux de réaliser le développement et la croissance malgré les nombreux défis auxquels ils sont confrontés. Après les années terribles qu'a connu le pays en conséquence de la grippe aviaire et d'autres mutations profondes du secteur, il est temps de repositionner et d'améliorer encore ce secteur en Afrique de l'Ouest, ont déclaré les éleveurs.

Mark Hansen, directeur des Services Vétérinaires au sein du ministère ghanéen de l'Alimentation et de l'Agriculture, a exprimé son soutien à l'adoption par les gouvernements d'Afrique de l' Ouest de politiques permettant d'assurer une surveillance et une révision continues des droits et taxes sur les importations de matières premières afin de maintenir la compétitivité des volailles et produits de volailles produits localement par rapport à ceux importés de l'étranger. Il a également appelé les consommateurs de volaille du Ghana et d'Afrique de l'Ouest a modifier leurs habitudes de consommation pour favoriser les produits locaux plutôt que les produits importés afin de stimuler la croissance de l'industrie au Ghana et en Afrique en général.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wu Bangguo rencontre un ancien Premier ministre français
Rafael Nadal remporte son cinquième Roland-Garros
La maitrise de soi devant l'affront et l'offense est une qualité que la Chine doit être pourvue pour pouvoir s'intégrer dans le monde
Quelles sont les répercussions sur la Chine de la crise de dettes en Europe ?
La France va peut-être renoncer à l'ère du bien-être élevé
Ne ternissez pas la réputation du Wushu chinois !
Tirer une leçon du plan de doublement du revenu national du Japon