100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 31.05.2010 08h24
Inde: le nombre des décès dans la collision de trains s'élève à 150

Le nombre des décès consécutifs à la collision de train survenue vendredi dans l'est de l'Inde s'est élevé à 150 dimanche matin tandis que la police est sur le point de conclure définitivement qu'un groupe de rebelles extrémistes de Naxal est responsable de cet incident.

La commission du peuple contre les atrocités de la police (PCPA), un groupe soutenu par la guérilla de Naxal, est définitivement derrière le sabotage causé à la voie ferrée, qui a entraîné le déraillement d'un train express, selon la police locale.

La police a indiqué que l'attaque avait été planifiée par les dirigeants locaux de la PCPA, pas par la direction suprême de Naxal. "Les dirigeants de la PCPA, Umakanto Mahato et Bapi Mahato ont planifié et exécuté le déraillement de Gyaneshwari Express entre les gares de Khemasoli et de Sardiya près de Jhargram", a révélé la police.

Naxal a déjà nié son implication dans le déraillement de trains. Un porte-parole de Naxal a même déclaré qu'il devrait convoquer un tribunal public pour punir les auteurs.

Les opérations de secours se sont interrompues dans la nuit à cause des pluies, alors même que les secouristes devraient retrouver davantage de corps dans les débris. Quelque 200 blessés sont sous traitement dans différents hôpitaux, dans de nombreux districts de la province du Bengale occidental.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le rapportage concernant « l'évaluation des obligations de la Chine en euro » est sans fondement
Les dirigeants des partis politiques européens visitent une région rurale de Beijing
Le football : un sport pour les pauvres et une coupe du monde pour les riches ?
Expo 2010 Shanghai : il faut prêter une oreille attentive aux explications pour pouvoir comprendre et saisir toutes les merveilles exposées
Avantages et inconvénients de la reconnaissance américaine du « statut d'économie de marché » de la Chine
Chute brutale de l'euro : la Chine continuera-t-elle à racheter les dettes publiques européennes ?
Expo 2010 Shanghai : on ne doit pas rater l'occasion de visiter le Pavillon collectif de l'Afrique