100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 26.05.2010 09h10
La crise économique mondiale a arrêté la croissance en Afrique

La crise économique mondiale a arrêté la "période de forte croissance" économique en Afrique, indique un rapport rendu public lundi à Abidjan en prélude aux assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) qui se tiennent jeudi et vendredi dans la capitale économique ivoirienne.

Selon l'édition 2010 du rapport intitulé "Perspectives é conomiques en Afrique", la croissance du PIB de l'Afrique est passée d'une moyenne d'environ 6% entre 2006 et 2008 à 2,5% en 2009 en raison de la crise économique mondiale.

Le rapport note que compte tenu du rythme de la croissance dé mographique, la croissance du PIB par habitant est devenue presque nulle.

Il annonce toutefois que la croissance moyenne devrait rebondir à 4,5% en 2010 et 5,2% en 2011.

"Du fait de la perspective d'une reprise tout juste modérée dans un certain nombre de pays africains, il est encore plus urgent de s'attaquer aux problèmes structurels qui existaient avant même la crise mondiale, et qui ont réduit le potentiel de croissance et entraîné des niveaux élevés de pauvreté", a indiqué le directeur du Département de la recherche à la Bad, Léonce Ndikumana, lors de la présentation du rapport.

"La bonne nouvelle, c'est que le continent a fait preuve de ré silience face à la crise. La mauvaise nouvelle, c'est que, malgré la relance de la croissance prévue, le ralentissement pourrait rendre plus difficile pour certains pays africains l'atteinte des objectifs de développement pour le millénaire (ODM) visant à ré duire de moitié le nombre de personnes vivant dans la pauvreté d'ici 2015", a soutenu, pour sa part, le chef du Bureau Europe, Afrique et Moyen-Orient au Centre de développement de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), Henri-Bernard Solignac-Lecomte.

Le rapport met également en évidence l'inégalité de la reprise à travers le continent. L'Afrique australe, qui a été plus durement touchée en 2009, devrait se relever plus lentement que les autres régions, avec une croissance moyenne de près de 4% en 2010-2011.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine approuve le Plan Régional pour le Delta du Fleuve Yangtsé
Chine : au moins 32 morts dans un accident de la route au Liaoning
Chute brutale de l'euro : la Chine continuera-t-elle à racheter les dettes publiques européennes ?
Expo 2010 Shanghai : on ne doit pas rater l'occasion de visiter le Pavillon collectif de l'Afrique
Désillusion du cinéma chinois à Cannes
La classe moyenne a besoin de reformes pour son développement
Chine : première lourde condamnation à l'encontre d'un corrupteur