100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.05.2010 10h28
Remise officielle à Abuja de la contribution de la société civile à l'élaboration du programme communautaire de développement de la CEDEAO

La société civile de l'Afrique de l' ouest a remis officiellement vendredi soir à Abuja à la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) ses recommandations représentant sa contribution à l'élaboration du Programme communautaire de développement (PCD) de la CEDEAO.

Les documents, dont un mémorandum, ont été remis au Commissaire de la CEDEAO en charge des politiques macro- économiques, Lambert Bamba, par le président de la plate-forme de la société civile pour le PCD, Sissokho Mamadou, lors de la clôture d'un atelier régional de synthèse ayant regroupé plus d'une centaine de représentants de la société civile des 15 pays membres de la CEDEAO.

Dans ces documents, la société civile ouest africaine souligne, entre autres, la nécessité de faire du PCD le cadre de référence des politiques et programmes de développement en Afrique de l'ouest.

Elle souligne aussi la nécessite de mettre en place des mécanismes de communication adaptés permettant de toucher tous les acteurs concernés, surtout dans le sens citoyens-décideurs.

Les autres recommandations concernent notamment la mise en place d'un observatoire citoyen indépendant sur la gouvernance, la paix et la sécurité; le renforcement des capacités et le réseautage des journalistes économiques de l'Afrique de l'ouest; la sensibilisation et la formation des parlementaires de la CEDEAO sur la cohérence des politiques dans le cadre du PCD en partenariat avec le Parlement de la CEDEAO.

La société civile recommande également d'instaurer des journées communautaires et scientifiques sur les axes stratégiques du PCD et de renforcer les capacités institutionnelles, régionales et nationales de l'Association des femmes de l'Afrique de l'ouest (AFAO) pour la mise en oeuvre effective du PCD en matière de libre circulation des personnes et des biens, de santé, d'éducation des filles et d'alphabétisation des femmes.

En recevant la contribution de la société civile ouest africaine, le représentant de la CEDEAO a félicité et remercié les organisations de la société civile pour le travail accompli et les a assurées que la Communauté va travailler dans le sens des recommandations formulées.

Ces textes seront par la suite soumis au Conseil des ministres et à la Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de la CEDEAO.

Cet atelier de synthèse de deux jours boucle ainsi la série de consultations sectorielles tenues en février et mars 2010 à Praia, Cotonou, Ouagadougou, Dakar, Bamako et Banjul.

Le PCD a été mis en place par la Commission de la CEDEAO pour traduire dans les faits la « Vision 2020 » lancée par les dirigeants de la Communauté en juin 2007et qui vise à « transformer la CEDEAO des Etats en une CEDEAO des peuples », à l' horizon 2020.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un homme va obtenir 650 000 yuans de compensation pour une erreur judiciaire
Chine : 9 morts dans une attaque à l'arme blanche dans une crèche
Le cinéma chinois doit aider les spectateurs étrangers à « renouveler » leur impression sur la Chine
France : la classe moyenne s'inquiète de plus en plus de la baisse de son niveau de vie
Pourquoi la France pense-t-elle interdire aux femmes de porter le « voile intégral » en public ?
Chine : les nongmingong constituent la plus grande communauté d' « immigrés-balanciers » dans le monde
La Chine promouvra dans tous les domaines le « travail décent »