100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 07.05.2010 15h00
Le Bangladesh et la Russie vont signer un accord-cadre sur une centrale nucléaire

Le Bangladesh et la Russie signeront un accord-cadre sur la construction d'une centrale nucléaire dans le pays d'Asie du Sud au cours de la visite du ministre des Affaires étrangères du Bangladesh Dipu Moni à Moscou les 20 et 21 mai prochain.

Le secrétaire aux Affaires étrangères du Bangladesh, Mijarul Quayes, a fait cette annonce au cours d'une rencontre avec la presse au ministère des Affaires étrangères jeudi.

Il a indiqué que Dipu Moni discutera avec son homologue russe Sergueï Lavrov des moyens de renforcer la coopération dans les domaines de la défense, de l'éducation et de la culture.

Les deux pays ont signé un protocole d'accord le 13 mai de l'année dernière à Dacca, la capitale du Bangladesh, sur le renforcement de la coopération pour un usage pacifique de l'énergie nucléaire.

Le principal objectif du protocole d'accord est de prendre des mesures nécessaires pour la construction d'une centrale énergétique de 600 à 1000 MW au Bangladesh.

D'après l'accord, la Commission publique d'énergie atomique du Bangladesh (BAEC) et la firme publique russe de l'énergie atomique -- Rosatom -- travailleront ensemble pour faire avancer le projet de construction de la future centrale nucléaire.

Auparavant, une délégation du Bangladesh, conduite par le ministre d'Etat à l'Information et aux Technologies de communication, s'est rendue en Russie pour superviser les projets d'énergie nucléaire et aussi s'informer sur le fonctionnement d'un réacteur nucléaire et sur d'autres questions.

Le Bangladesh se lance dans la construction d'une centrale nucléaire à un moment où le pays connait de persistantes crises énergétiques face à la demande plus que jamais croissante en matière d'électricité.

Le secrétaire aux Affaires étrangères a indiqué les discussions détaillées sur le financement et des questions techniques relatives à la future centrale nucléaire auront lieu après la signature de l'accord-cadre.

Il a indiqué que la visite du ministre des Affaires étrangères en Russie va ajouter une nouvelle dimension aux relations bilatérales et ouvrira la voie au séjour du Premier ministre du Bangladesh, Mme Sheikh Hasina, à Moscou avant la fin de cette année.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
"Je me souviendrai toujours de l'amitié des Chinois", déclare le président maltais
Wen Jiabao appelle les jeunes à "avoir les pieds sur terre"
Les expériences françaises sont une valeur de référence pour la protection de la langue maternelle
Les appels à purifier la langue chinoise induisent dans l'erreur
C'est normal de louer un appartement
La faible émission de carbone devient un nouveau moteur de la création d'emplois
Pourquoi les nouveaux riches de Chine sont aussi détestables