100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 05.05.2010 09h16
Lutte contre le sida : le Mali peut servir d'exemple au reste de l'Afrique

L'administratrice du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Helen Clark, et le directeur exécutif du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), Michel Sidibé, en mission au Mali, ont estimé que ce pays pouvait servir d'exemple au reste de l'Afrique dans la lutte contre le VIH, rapporte mardi l'ONU.

"Le Mali doit donner l'exemple aux autres pays d'Afrique en montrant de quelle manière il faut stopper l'épidémie de VIH", a déclaré Mme Clark.

Selon les estimations gouvernementales, la prévalence du VIH a reculé au Mali, pour passer d'1,7 % en 2001 à 1,3 % en 2006. Quelque 27.000 personnes bénéficiaient d'un traitement antirétroviral en 2009, ce qui correspond à 80% des personnes ayant besoin de ce traitement. Les estimations de l'ONUSIDA considèrent que 100.000 personnes vivent actuellement avec le VIH au Mali.

Au Mali, Mme Clark et M. Sidibé ont visité rencontré, à Tombouctou, le Groupe d'appui à la formation de Base (GAFB), une organisation de la société civile locale qui assure une prévention contre le VIH en menant des programmes novateurs d'éducation par les pairs auprès des populations vulnérables, notamment les services en uniforme, la jeunesse et les employés de maison.

"Cette organisation prouve que nous pouvons faire cesser l'épidémie de VIH en nous concentrant sur ceux qui sont les plus vulnérables", a ajouté M. Sidibé.

"C'est un honneur pour moi de me joindre à Helen Clark pour sa première visite au Mali, laquelle démontre clairement l'engagement des Nations Unies à empêcher toute nouvelle infection au VIH", a-t- il indiqué.

Le GAFB a commencé ses activités grâce à une subvention de la Banque mondiale. Il élargit ses services en s'appuyant sur des ressources du Fonds mondial. Il y a quelques semaines, le Fonds mondial a accordé au Mali une subvention sur deux ans de 43 millions de dollars USD pour intensifier la prévention, le traitement, les soins et le soutien contre le VIH dans le pays.

Au Mali, M. Sidibé a aussi appelé à éliminer la transmission du VIH de la mère à l'enfant. Selon les estimations pour 2008, 12% des femmes enceintes au Mali ont bénéficié d'un dépistage au VIH et seulement 18% des nourrissons nés de mères séropositives ont reçu des antirétroviraux pour empêcher l'infection au VIH.

Après le Mali, Mme Clark doit se rendre au Burkina Faso, en Tanzanie et en Afrique du Sud.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois encourage les étudiants à contribuer à la modernisation
La Chine va augmenter le taux de réserves obligatoires
Pourquoi les nouveaux riches de Chine sont aussi détestables
John Hennessy : il faut à la Chine au moins vingt ans pour pouvoir établir des universités de classe mondiale
Pour que notre monde devienne meilleur (éditorial)
De précieux hôtes venus d'Europe
Il faut considérer avec sérénité la deuxième visite d'Etat en Chine du Président français