100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.05.2010 11h25
Israël va payer un "prix cher" en cas de guerre (président libanais)

Le président libanais Michel Suleiman a averti vendredi Israël qu'il paierait un prix cher s'il osait attaquer le Liban, qualifiant les allégations sur le transfert de missiles Scud au Hezbollah de "tentative" visant à diviser le Liban.

"Israël va payer un prix cher s'il attaque le Liban", a dit le président Suleiman dans une interview publiée vendredi par l'agence de presse nationale libanaise NNA.

Il a rejeté les accusations, selon lesquelles, la Syrie aurait transféré des missiles Scud au Hezbollah chiite libanais, les quailfiant de "tentative" visant à diviser le Liban.

Il a décrit également les armes de Hezbollah de "capacités positives" et non de "capacités négatives".

M. Suleiman avait dit lundi que les informations sur le transfert de missiles au Hezabollah étaient de "pures fabrications, affirmant que si Israël veut la guerre, le Liban se défendra avec tous ses potentiels.

Le Hezbollah n'a ni confirmé, in infirmé ces informations, mais s'est engagé à continuer à s'armer.

Le département d'Etat américain a mis en garde le Liban contre "un risque significatif", si la Syrie transférait de missiles Scud au Hezhollah.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao souhaite que l'Exposition universelle soit une passerelle entre la Chine et le reste du monde
Expo 2010 : dirigeants étrangers présents à la cérémonie d'ouverture
Pour que notre monde devienne meilleur (éditorial)
De précieux hôtes venus d'Europe
Il faut considérer avec sérénité la deuxième visite d'Etat en Chine du Président français
L'augmentation du droit de vote de la Chine à la BM revêt plutôt une importance symbolique
Serait-il trop tard pour s'implanter sur le marché chinois?