100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.04.2010 08h52
Madagascar : une organisation privée interpelle la HAT sur l' exploitation illicite de bois précieux

Le plateforme des organisations de la Société civile malgache oeuvrant pour l' environnement, dénommé Alliance Voahary Gasy (AVG), interpelle la Haute Autorité de Transition (HAT) à travers un communiqué de presse sur l'exploitation illicite de bois de rose et bois d'ébène à Madagascar.

Ce plateforme a constaté que des tentatives d'entraves à la règle faites par la HAT, signataire du décret du 24 mars 2010 portant interdiction de coupe et d'exploitation du bois de rose et de bois d'ébène à Madagascar renforcé par la note ministérielle du 14 avril 2010, refait surface en autorisant encore des transferts exceptionnels de bois de rose vers le port de Toamasina, dans l' est de la grande île.

« Ce constat semble justifier les dires et rumeurs invoquant la primauté des bénéfices personnels et privés au détriment des intérêts supérieurs de la Nation concernant cette affaire de bois de rose à Madagascar » a indiqué le président de l'AVG, Razakarimanana Ndranto, dans son communiqué.

Selon des évaluations bien fondées, l'application stricte des lois en vigueur, c'est-à-dire les moratoires, saisie, pénalisations, mise en vente par adjudication, valorisation des produits, sur le stock de 24 000m3 de bois de rose recensé actuellement, engendrerait au minimum 320 millions de dollars à l' Etat malgache seul sans parler de la création de centaines d' emplois et le développement des entités privés légales opérant dans la transformation des bois en produits finis ainsi que les diverses retombées positives pour la biodiversité, le tourisme, les projets environnementaux, les collectivités décentralisées et les communautés de base.

Par conséquent, l'AVG souhaiterait que la HAT fasse réellement un pas significatif vers le retour de la bonne gouvernance environnementale par la mise en application stricte des lois en vigueur sans aucune mesure d'exception, avec des indicateurs concrets et significatifs.

Une collaboration et un engagement soutenus des responsables de la justice afin d'initier les enquêtes et mettre en oeuvre des mesures et sanctions concrètes à l'encontre des contrevenants impliqués dans cette malheureuse et honteuse affaire de bois de rose est ainsi souhaitable, a conclu l'AVG.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine en faveur du dialogue pour la résolution pacifique du problème nucléaire iranien
Hu Jintao appelle à faire rayonner l'esprit de "travailleur modèle"
De précieux hôtes venus d'Europe
Il faut considérer avec sérénité la deuxième visite d'Etat en Chine du Président français
L'augmentation du droit de vote de la Chine à la BM revêt plutôt une importance symbolique
Serait-il trop tard pour s'implanter sur le marché chinois?
Séisme à Yushu : la presse occidentale s'intéresse tout particulièrement aux relations entre Tibétains et Hans dans la région sinistrée