100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.04.2010 16h58
Le Brésil n'envisage pas de fournir à Téhéran une installation de stockage d'uranium (Lula)

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a démenti mercredi la rumeur selon laquelle son pays envisagerait de fournir au gouvernement iranien une installation de stockage d'uranium dont Téhéran a besoin pour mener à bien son programme nucléaire.

Le président Lula a nié cette allégation lors d'une conférence de presse tenue à l'issue de sa rencontre avec son homologue vénézuélien Hugo Chavez, et a suggéré que les pays géographiquement plus proches de l'Iran puissent jouer un rôle concernant cette question.

"Je ne vois aucune hypothèse ni opportunité politique pour une invasion américaine en Iran. Ce qu'il y a c'est une divergence entre le gouvernement iranien et l'agence (Agence internationale de l'énergie atomique)", a indiqué le président brésilien.

D'après lui, le dialogue n'est pas "assez développé" pour l'instant pour permettre à Téhéran de démontrer que son programme nucléaire poursuit exclusivement des objectifs pacifiques.

"J'espère que nous pourrons discuter avec les Iraniens afin qu'ils n'envisagent pas de fabriquer des armes nucléaires et d'éviter que certains pays imposent des sanctions hâtives", a-t-il indiqué.

Avant de se rendre à Téhéran le 16 mai prochain, le président Lula effectuera une tournée en Russie et au Qatar, où il discutera du programme nucléaire iranien avec les dirigeants de ces deux pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine en faveur du dialogue pour la résolution pacifique du problème nucléaire iranien
Hu Jintao appelle à faire rayonner l'esprit de "travailleur modèle"
De précieux hôtes venus d'Europe
Il faut considérer avec sérénité la deuxième visite d'Etat en Chine du Président français
L'augmentation du droit de vote de la Chine à la BM revêt plutôt une importance symbolique
Serait-il trop tard pour s'implanter sur le marché chinois?
Séisme à Yushu : la presse occidentale s'intéresse tout particulièrement aux relations entre Tibétains et Hans dans la région sinistrée