100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.04.2010 08h50
Thaïlande : un soldat tué et 16 manifestants blessés dans des affrontements

Les manifestants antigouvernementaux "chemises rouges", ont affronté les forces conjointes de la police et de l'armée mercredi après-midi au nord de Bangkok, faisant un mort parmi les soldats et au moins 16 blessés parmi les manifestants.

Un soldat a trouvé la mort lors des affrontements avec les manifestants près du Mémorial national dans le quartier de Don Muang, dans le nord de la capitale thaïlandaise, a rapporté la chaîne de télévision Thai TV 3.

Les "chemises rouges" se dirigeaient vers le lieu d'un rassemblement sur un marché dans la province de Pathum Thani, à 70 km au nord de Bangkok, pour témoigner de leur soutien moral aux manifestants à Bangkok.

Plusieurs centaines de policiers et militaires ont bloqué la route dans le quartier de Don Muang en vue d'empêcher les manifestants de parvenir au site du rassemblement.

Peu après 14h00, heure locale, les forces de sécurité ont commencé à tirer des balles en caoutchouc en l'air pour rependre la rue Vibhavadi Rangsit bloquée par les "chemises rouges".

A 14h50, des bruits de balles en caoutchouc se faisaient toujours entendre et des gaz lacrymogènes ont été utlisés pour disperser les manifestants.

Aux environs de 15h05, les affrontements ont cessé en raison de fortes pluies.

Au moins 16 personnes ont été blessées dans les affrontements, a annoncé le ministre de la Santé publique, Jurin Laksanawisit, lors d'une conférence de presse.

Dix des blessés ont été admis à l'hôpital Bhumibhol et le reste dans d'autres hôpitaux, a indiqué le ministre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao appelle à faire rayonner l'esprit de "travailleur modèle"
la ligne ferroviaire à grande vitesse Fujian-Xiamen
L'augmentation du droit de vote de la Chine à la BM revêt plutôt une importance symbolique
Serait-il trop tard pour s'implanter sur le marché chinois?
Séisme à Yushu : la presse occidentale s'intéresse tout particulièrement aux relations entre Tibétains et Hans dans la région sinistrée
L'heure est venue pour une nouvelle approche de la stabilité sociale
Séisme à Yushu : trois grandes difficultés à surmonter pour pouvoir vaincre le catastrophe