100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 28.04.2010 10h38
La Tunisie ambitionne d'être un centre financier régional

La Tunisie ambitionne d'être un centre financier régional, a indiqué mardi soir Taoufik Baccar, gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT).

S'adressant aux participants à la 12ème édition du forum international du bimensuel "l'Economiste Maghrébin", dont les travaux se sont achevés mardi soir à Tunis, le gouverneur de la BCT a souligné que la Tunisie qui bénéficie d'une grande confiance de la part des marchés financiers internationaux, dispose d'atouts à même de lui permettre d'émerger en tant que place financière pour la région de l'Afrique du Nord.

Selon Taoufik Baccar, la région de l'Afrique du Nord est dépourvue actuellement d'un véritable marché financier commun, capable de drainer plus de flux de capitaux et d'investissement pour la rive sud du bassin méditerranéen.

L'internationalisation de la place de Tunis, a ajouté Baccar, doit être un aboutissement naturel d'un programme de réformes profond, riche et diversifié.

Il a dans ce contexte rappelé les principales réformes entreprises en Tunisie ces dernières années, tel que le nouveau code de prestation de services financiers aux non résidents promulgué l'année dernière,confère plus de souplesse à l'activité des banques non-résidentes et à la gestion des actifs financiers.

La promulgation de ce code a coïncidé, a-t-il poursuivi, avec l'amendement de la loi contre le blanchiment d'argent dans le sens de l'harmonisation avec les standards et les pratiques internationales les plus évolués.

L'attractivité de la Tunisie commence à s'affirmer, a-t-il souligné,en tant que destination privilégiée pour l'implantation d'institutions financières régionales comme en témoigne la présence depuis 2003, de la Banque africaine de développement et des représentations de la Banque mondiale et de la Banque européenne d'investissement.

Il convient de noter que la Tunisie, forte de la stabilité de son environnement macroéconomique et financier, de la qualification de ses ressources humaines et de la stabilité de sa notation souveraine,dispose déjà des préalables à même de l'ériger en place financière régionale.

Toutefois, les observateurs croient que plusieurs réformes devraient être engagées sur la voie de la convertibilité totale du Dinar et du développement du cadre juridique et législatif régissant le système financier tunisien.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
la ligne ferroviaire à grande vitesse Fujian-Xiamen
Séisme au Qinghai : le bilan s'alourdit à 2 220 morts
L'augmentation du droit de vote de la Chine à la BM revêt plutôt une importance symbolique
Serait-il trop tard pour s'implanter sur le marché chinois?
Séisme à Yushu : la presse occidentale s'intéresse tout particulièrement aux relations entre Tibétains et Hans dans la région sinistrée
L'heure est venue pour une nouvelle approche de la stabilité sociale
Séisme à Yushu : trois grandes difficultés à surmonter pour pouvoir vaincre le catastrophe