100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.04.2010 15h20
OTAN : Rasmussen insiste sur une dissuation nucléaire "crédible"

Le secrétaire général de l'OTAN, Fogh Rasmussen, a indiqué jeudi que l'alliance atlantique a besoin d'une dissuasion nucléaire "crédible, efficace et gérée" dans un monde où les armes nucléaires existent.

"L'OTAN doit faire ce qu'elle peut soutenir le contrôle des armes, le désarmement et la non-prolifération. Mais la mission principale de l'OTAN est de protéger notre territoire et nos populations. Dans un monde où il existe des armes nucléaires, l'OTAN a besoin d'une dissuasion crédible, efficace et qui est gérée sans risque", a-t-il affirmé au cours d'une conférence de presse après une réunion informale des ministres des Affaires étrangères des pays de l'OTAN.

En février, cinq pays de l'OTAN - Belgique, Allemagne, Luxembourg, Pays-Bas et Norvège - ont adressé une lettre à M. Rasmussen, appelant à l'organisation d'un débat sur la position de l'alliance concernant les armes nucléaires.

Il s'agit d'une tentative de faire promouvoir le retrait des armes nucléaires américaines d'Europe, où les Etats-Unis maintiennent environ 200 têtes nucléaires, réparties en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Italie et en Turquie.

M. Rasmussen a aussi expliqué la position de l'OTAN sur la défense antimissile.

"Il y a des Etats, et d'autres acteurs, qui pourraient ne pas être dissuadés nos armes nucléaires, mais ils pourraient être dissuadés quand ils ont conscience que leurs missiles ne pourraient pas parvenir à notre défense", a-t-il indiqué.

Au cours de la session de jeudi, les ministres ont discuté du nouveau concept stratégique qui souligne l'avenir de l'OTAN pour la prochaine décennie et qui devrait être approuvé par le sommet de l'OTAN prévu en novembre à Lisbonne.

Fogh Rasmussen a déclaré que le nouveau concept doit réaffirmer "les fonctions essentielles et à long terme de l'OTAN: le lien politique entre l'Europe et l'Amérique du Nord, et l'engagement à défendre l'une et l'autre contre l'attaque".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Séisme au Qinghai : le dernier bilan est de 2 183 morts
Air China reprend ses vols vers l'Europe après l'éruption du volcan en Islande
L'heure est venue pour une nouvelle approche de la stabilité sociale
Séisme à Yushu : trois grandes difficultés à surmonter pour pouvoir vaincre le catastrophe
Séisme à Yushu : accorder la priorité à la vie humaine et assurer les besoins essentiels de la population locale
Les sept raisons pour exprimer nos remerciements à la Chine
Développement du TGV : concurrence intense entre divers pays du monde