100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.04.2010 08h02
Madagascar : Antananarivo divisé en secteurs pour renforcer la sécurité

Face à l'insécurité qui sévit la capitale de Madagascar, l'état-major mixte opérationnel régional (EMMO/REG) a pris la décision, mercredi, de renforcer la sécurité en divisant la capitale en huit secteurs dans lesquels des forces de l'ordre sont disponibles en permanence.

Suite aux divers actes de banditisme et aux attentats contre les deux stations de distributeurs pétrolière ou stations services d'Antananarivo qui ont perturbé l'ordre public, les responsables de l' EMMO/REG ont pris des mesures concrètes en vue de restaurer le calme et la paix.

Huit secteurs du centre ville dont Analakely, Ambohijatovo, Antaninandro, Mahamasina, Analamahitsy, Ambohimanarina, Isotry, 67Ha, ont été répertoriés afin de mobiliser les forces de l'ordre armées aux alentours des stations services pour assurer leur sécurité 24 heures sur 24, des véhicules sont déjà à la disposition de ces policiers pour effectuer cette mission permanente.

Il y aura aussi l'application du système de vérifications d' identité pendant la nuit et la fouille des véhicules suspectes qui a été déjà pratiqué auparavant mais à renforcer ces temps-ci, a affirmé un responsable de l'EMMO/REG.

Cette décision a été saisie en partenariat avec le ministère malgache des Mines et des hydrocarbures et celui de la Sécurité intérieure de transition avec les compagnies de distribution pétrolière travaillant à Madagascar.

De son côté, l'EMMO/REG a sollicité les habitants et la population de la capitale de Madagascar, de coopérer avec eux en les contactant et en leur fournissant des informations susceptibles de mener à des pistes sérieuses en cas de doute.

Ces mesures ont été prises pour la capitale mais d'autres vont venir pour les provinces car ces derniers temps l'insécurité a régné dans les provinces.

Sans citer le braquage de fonds à Beronono Ambositra, une ville à 260 kilomètres au sud d'Antananarivo, ou la somme de 28 000 dollars ainsi que des objets de valeur volés par des bandits lors d'un passage d'un minibus Mazda transportant une famille sur la route nationale ; le cambriolage chez un ressortissant étranger en volant deux ordinateurs portables, trois téléphones portables, un appareil photo numérique et une somme de 375 dollars, sans parler de l'attentat à la grenade au domicile du ministre malgache de la justice de la transition.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Séisme au Qinghai : le dernier bilan est de 2 183 morts
Air China reprend ses vols vers l'Europe après l'éruption du volcan en Islande
L'heure est venue pour une nouvelle approche de la stabilité sociale
Séisme à Yushu : trois grandes difficultés à surmonter pour pouvoir vaincre le catastrophe
Séisme à Yushu : accorder la priorité à la vie humaine et assurer les besoins essentiels de la population locale
Les sept raisons pour exprimer nos remerciements à la Chine
Développement du TGV : concurrence intense entre divers pays du monde