100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.04.2010 16h04
Un officiel suédois apporte un soutien réservé à la compensation aux compagnies aériennes

Le vice-Premier ministre suédois Maud Olofsson a indiqué mardi ne pas s'opposer à l'idée d'une compensation financière aux compagnies aériennes contraintes de rester au sol en raison de l'éruption volcanique en Islande.

Olofsson a cependant estimé que l'aide doit être coordonnée au niveau de l'Union européenne.

"Le risque avec l'octroi de l'aide à l'échelle des Etats est que cela ne crée une concurrence déloyale. La situation peut être difficile pour les petits Etats comme la Suède", a indiqué Olofsson, cité par l'agence de presse suédoise TT.

Les compagnies aériennes suédoises ne peuvent pas compter sur le soutien financier de l'Etat pour compenser les perturbations des vols de la semaine dernière, a déclaré Olofsson, également ministre de l'Entreprise et de l'Energie.

"L'industrie automobile nous a enseignés que nous devons coordonner, mais sans un appui financier direct de l'Etat", a estimé Olofsson.

La fermeture d'une grande partie de l'espace aérien a causé de graves pertes aux compagnies aériennes européennes. Ces dernières, sont d'ailleurs à la recherche d'une compensation financière et officielle pour la crise.

Eruption volcanique en Islande

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Air China reprend ses vols vers l'Europe après l'éruption du volcan en Islande
Séisme au Qinghai : le dernier bilan est de 2 046 morts
L'heure est venue pour une nouvelle approche de la stabilité sociale
Séisme à Yushu : trois grandes difficultés à surmonter pour pouvoir vaincre le catastrophe
Séisme à Yushu : accorder la priorité à la vie humaine et assurer les besoins essentiels de la population locale
Les sept raisons pour exprimer nos remerciements à la Chine
Développement du TGV : concurrence intense entre divers pays du monde