100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.04.2010 08h44
Les ex-otages italiens d'Al-Qaïda chez le président burkinabé

Le président burkinabé Blaise Compaoré a reçu en audience, mardi à Ouagadougou, le couple italo- burkinabé, Philomène Kaboré et son époux italien Sergio Cicala, libérés le week-end dernier par la branche Al-Qaïda au Maghreb.

Le président Compaoré et son homologue du Mali, Amadou Toumani Touré, rappelle-t-on, ont joué un rôle prépondérant dans leur libé ration des mains du groupe terroriste Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) vendredi dernier.

Le couple, arrivé au Burkina Faso lundi soir à Ougadougou, s'est dit très content de se voir enfin libre après quatre mois de vie de réclusion.

"Je ne peux que remercier le peuple burkinabé, le président du Faso, Blaise Compaoré, le président malien, Amadou Toumani Touré et le gouvernement italien pour tout ce qu'ils ont fait pour notre libération", a dit Mme Kaboré après l'audience.

Elle a indiqué que sans l'intervention de ces responsables, ils ne seraient pas là aujourd'hui.

"Nous demandons qu'ils continuent d'oeuvrer afin que les otages qui sont toujours là-bas soient libérés surtout l'Espagnol qui a actuellement cinq mois de détention", a-t-elle insisté.

Mme Kaboré a déclaré que son époux et elle avaienté été bien traités et mangeaient bien.

"Nos ravisseurs ne nous ont pas brutalisés", a-t-elle affirmé, ajoutant toutefois qu'ils vivaient dans des conditions très difficiles, surtout qu'il fait très chaud.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Séisme au Qinghai : le dernier bilan est de 2 046 morts
Séisme au Qinghai : le nouveau bilan s'établit à 1 706 morts
Séisme à Yushu : accorder la priorité à la vie humaine et assurer les besoins essentiels de la population locale
Les sept raisons pour exprimer nos remerciements à la Chine
Développement du TGV : concurrence intense entre divers pays du monde
Le monde entier s'unit et redouble sa vigilance à l'encontre du terrorisme nucléaire
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE