100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.04.2010 17h31
Menace de l'éruption volcanique en Islande : la paralysie du trafic aérien s'étend en Asie

British Broadcast Company (BBC) rapporte que l'éruption volcanique qui s'est produite au sommet du glacier Eyjafjallajokull, en Islande, a non seulement paralysé le trafic aérien en Europe, mais commence à produire ses effets désastreux sur l'Asie qui est éloignée d'une dizaine de milliers de kilomètres.

De la capitale chinoise Beijing à la capitale indonésienne Jakarta, de Tokyo à Abou Dhabi, plusieurs centaines de vols à destination de l'Europe ont été annulés et des dizaines de milliers de voyageurs, de visiteurs et touristes européens sont dans un sale pétrin en raison de l'annulation de ces vols due aux avions cloués au sol par suite de la menace des cendres volcaniques qui s'étendent jusqu'en Asie depuis l'Islande. Ils attendent avec impatience, ou bien dans les aéroports ou bien dans les hôtels, le retour à la normale du trafic aérien, tandis que les voyageurs asiatiques sont obligés d'annuler de leur côté leur tournée en Europe.

D'après l'Administration chinoise de l'Aviation civile (CAAC), ces derniers jours, pour les seules quatre grandes compagnies aériennes chinoises qui exploitent des lignes qui desservent l'Europe, elles ont été obligées de suspendre ou de supprimer plus de 150 vols en raison de la fermeture d'aéroports dans une vingtaine de pays européens, et n'y sont pas compris les vols européens sur les mêmes lignes.

Les prix des actions de compagnies aériennes ont connu sur l'ensemble du marché boursier asiatique une chute brusque et soudaine le 19 avril.

Au moment où les compagnies aériennes se lamentent de leurs pertes dues à l'extension des cendres volcaniques, les voyageurs retenus depuis plusieurs jours dans les villes asiatiques se démènent pour savoir combien leur faut-il attendre encore pour pouvoir rentrer chez eux portés par des ailes.

D'autres s'inquiètent et se font du souci en songeant qu'une fois l'expiration de leur visa, de quelle manière seront-ils traités par les autorités concernées des pays d'Asie.

En raison de la grande et énorme distance qui les sépare de leur pays respectif, ils ne peuvent pas comme leurs compatriotes européens changer leur moyen de transport en empruntant la route, le chemin de fer ou bien le bateau pour rentrer chez eux, et c'est ce qui les énerve au plus au point certains voyageurs dont la situation surréaliste tourne au cauchemar parmi d'autres qui illustre l'ampleur mondiale et les conséquences sans précédent pour le transport aérien des cendres du volcan Eyjafjallajokull.

Selon les prévisions de certains météorologues, ces cendres volcaniques vont s'étendre jusqu'à des régions de l'Asie du Nord-Ouest, et surtout dans la partie nord-ouest de la Chine et dans la Péninsule de Corée. Toutefois ce qui est plus tranquillisant, c'est qu'après un parcours d'une dizaine de milliers de kilomètres, les nuages de cendres volcaniques venus d'Islande se dissipent petit à petit et ne sont plus denses, épais et concentrés qu'auparavant et ne peuvent plus perturber le trafic aérien dans la région comme la paralysie du transport aérien qu'ils ont occasionnée en Europe.



Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Séisme au Qinghai : le dernier bilan est de 2 046 morts
Séisme au Qinghai : le nouveau bilan s'établit à 1 706 morts
Séisme à Yushu : accorder la priorité à la vie humaine et assurer les besoins essentiels de la population locale
Les sept raisons pour exprimer nos remerciements à la Chine
Développement du TGV : concurrence intense entre divers pays du monde
Le monde entier s'unit et redouble sa vigilance à l'encontre du terrorisme nucléaire
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE