100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.04.2010 15h08
France: réouverture partielle des aéroports au nord de la ligne Nantes-Nice à partir de mardi

Des corridors aériens seront ouverts entre Paris et les aéroports du sud, notamment Bordeaux- Paris, Toulouse-Paris, Marseille-Paris, Nice-Paris, dès mardi matin à 8h00 heure locale, selon un communiqué du Matignon.

La décision a été prise pour une "réouverture partielle" des aéroports situés au nord d'une ligne Nantes-Nice, après la troisème réunion interministérielle concernée par les conséquences du nuage de cendres causé par l'éruption volcanique en Islande.

"Les aéroports au sud de la ligne Nantes-Nice, Nantes compris, vont demeurer ouverts", indique le communiqué, en ajoutant que l'aéroport de Lyon ouvrira ce soir.

"Le maintien de l'ouverture des aéroports du sud et l'ouverture des corridors aériens permettront de réacheminer le plus grand nombre possible de passagers en provenance de l'étranger, et de reprogrammer des vols vers l'étranger au départ de Paris", souligne Matignon.

Cette réunion, présidée lundi à Matignon par le Premier ministre français François Fillon, regroupe les ministres français de l'Ecologie, des Affaires étrangères, de l'Economie, de l'Intérieur, de la Santé, des secrétaires d'Etat concernés, ainsi que le PDG de l'Aéroport de Paris, les directeurs de Météo France, de la DGAC et le secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Séisme au Qinghai : le dernier bilan est de 2 046 morts
Séisme au Qinghai : le nouveau bilan s'établit à 1 706 morts
Séisme à Yushu : accorder la priorité à la vie humaine et assurer les besoins essentiels de la population locale
Les sept raisons pour exprimer nos remerciements à la Chine
Développement du TGV : concurrence intense entre divers pays du monde
Le monde entier s'unit et redouble sa vigilance à l'encontre du terrorisme nucléaire
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE