100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.04.2010 16h36
Les perturbations des vols s'aggravent en Europe

En de nombreux endroits, la campagne islandaise a été recouverte d'une épaisse couche de cendres vendredi, alors que dans le même temps, un invisible nuage de poussière submergeait l'Europe, vidant le ciel de ses avions et forçant des centaines de milliers de personnes à rechercher qui une chambre d'hôtel, qui un billet de train ou une voiture à louer.

De leur côté, les responsables polonais s'inquiétaient que le nuage de cendres ne gêne l'arrivée dimanche des grands dirigeants du monde invités aux funérailles nationales du Président Lech Kaczynski et de son épouse Maria dans l'ancienne capitale royale de Cracovie, au Sud du pays. La famille du Président défunt avait insisté vendredi pour que les funérailles se tiennent à la date prévue, mais rien ne pouvait prétendre que le nuage de cendres ne se déplacerait pas vers le Sud-Est. Et de fait, les mauvaises conditions météorologiques ont empêché la plupart des grands dirigeants du monde, dont le Président américain Barack Obama ou la Chancelière allemande Angela Merkel d'être présents, le Président russe Dmitri Medvedev étant le seul grand dirigeant à avoir pu venir.

L'agence de contrôle du trafic aérien Eurocontrol a pour sa part annoncé que près de deux-tiers des vols en Europe ont été annulés vendredi, l'espace aérien étant resté largement fermé en Grande-Bretagne ainsi que dans de vastes zones du Nord et de Centre de l'Europe.

« Dans le Nord de l'Europe, le ciel est complètement vide », a déclaré Brian Flynn, directeur adjoint d'Eurocontrol, ajoutant qu'« il y aurait encore quelques perturbations significatives du trafic aérien européen demain ».

L'agence a précisé qu'environ 16 000 vols sur les 28 000 vols quotidiens habituels en Europe ont été annulés vendredi, deux fois plus que la veille. Environ 120 vols transatlantiques ont pu rejoindre les aéroports européens contre 300 chaque jour en temps ordinaire, et quelque 60 vols entre l'Europe et l'Asie ont dû être annulés.

L'Association Internationale du Transport Aérien a précisé que cette éruption volcanique coûte au moins 200 millions de Dollars de pertes par jour à l'industrie.

Le volcan Eyjafjallajokull, situé au Sud de l'Islande, est entré en éruption pour le deuxième fois de ce mois mercredi dernier, envoyant des cendres à plusieurs kilomètres dans l'air. Les vents ont ensuite transporté le nuage vers le Sud et l'Est, à travers la Grande-Bretagne, l'Irlande, la Scandinavie et jusqu'au coeur de l'Europe.

De la cendre grise s'est mise à flotter aux alentours du volcan, tourbillonnant dans l'air et transformant le jour en nuit. Les autorités ont conseillé aux personnes habitant la zone et souffrant de problèmes respiratoires de rester à chez elles et conseillé à toute personne désirant sortir malgré tout de porter masques et lunettes de protection.

Dans les grandes villes d'Europe, le secteur des transports a été mis sans dessus-dessous. Des trains supplémentaires ont été ajoutés à Amsterdam et les queues pour acheter des billets de train étaient si longues que la compagnie ferroviaire a fourni du café gratuitement.

La compagnie ferroviaire Eurostar a annoncé avoir transporté au moins 50 000 passagers entre Londres, Paris et Bruxelles. Et Thalys, une coentreprise entre les compagnies ferroviaires française, belge et allemande est allée jusqu'à autoriser les passagers à acheter des billets même au cas où les trains auraient été complètement réservés.

Les compagnies de ferries britanniques ont quant à elles reçu un flot de demandes de personnes cherchant à tout prix à traverser la Manche vers la France, alors que la société de taxi londonienne Addison Lee a déclaré avoir reçu des demandes pour des destinations aussi lointaines que Paris, Milan, Amsterdam et Zurich.

Ces perturbations ont touché tout le monde, touristes, hommes d'affaires comme dignitaires.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Séisme au Qinghai : le dernier bilan est de 2 046 morts
Séisme au Qinghai : le nouveau bilan s'établit à 1 706 morts
Séisme à Yushu : accorder la priorité à la vie humaine et assurer les besoins essentiels de la population locale
Les sept raisons pour exprimer nos remerciements à la Chine
Développement du TGV : concurrence intense entre divers pays du monde
Le monde entier s'unit et redouble sa vigilance à l'encontre du terrorisme nucléaire
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE