100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.04.2010 08h12
Madagascar : résolutions de crise possible à l'issue du débat télévisé avec le président de la HAT

Des résolutions de crise seraient possibles à l'issue d'un débat télévisé qui se tiendra mercredi soir, entre des journalistes politiques et le président malgache de la Haute Autorité de Transition (HAT), Andry Rajoelina.

Prévue se tenir dimanche dernier, l'intervention a été reportée en raison de la rencontre de Andry Rajoelina avec les représentants des forces armées lundi dernier. A l'issue de cette rencontre, un ultimatum de 48 heures a été lancé par ces dernières à l'endroit de Andry Rajoelina, de sortir une feuille de route mentionnant clairement les voies et moyens de sortie de crise profonde qui sévit le pays actuellement.

Cette rencontre du président de transition avec l'armée a été engendrée par la décision de la HAT à limoger du gouvernement de transition, le général Noël Rakotonandrasana, la semaine dernière. Ce limogeage a déclenché des suppositions de division au sein de l'armée car à part le Général lui-même, qui ne voulait pas quitter son poste de ministre de la défense, une partie de l'armée réclame la reconduction de ce dernier à son poste.

De plus, la promotion du premier ministre de transition, Camille Vital au grade de général de brigade a détérioré la situation et la relation des hommes de l'armée.

48 heures ont passé après l'ultimatum lancé par l'armée et les citoyens malgaches attendent ce qui va se passer mercredi soir. Cette intervention permettrait de savoir encore plus sur la possibilité de rencontre entre Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina, un projet que l'Afrique du Sud, du côté de Ravalomanana, et la France, du côté de Andry Rajoelina, sont en train de concocter et dont la teneur serait la détermination de la date des différentes élections ainsi que la formation d'un Gouvernement d'union nationale.

Des décisions "décisives" vont naître ces jours-ci car de son côté, Marc Ravalomanana, prévu donner une conférence de presse par téléphone mardi par le biais d'une station radio privée à Antananarivo, a reporté son rendez-vous, peut-être, en attendant ce débat télévisé de mercredi soir par Andry Rajoelina.


Prévue se tenir dimanche dernier, l'intervention a été reportée en raison de la rencontre de Andry Rajoelina avec les représentants des forces armées lundi dernier. A l'issue de cette rencontre, un ultimatum de 48 heures a été lancé par ces dernières à l'endroit de Andry Rajoelina, de sortir une feuille de route mentionnant clairement les voies et moyens de sortie de crise profonde qui sévit le pays actuellement.

Cette rencontre du président de transition avec l'armée a été engendrée par la décision de la HAT à limoger du gouvernement de transition, le général Noël Rakotonandrasana, la semaine dernière. Ce limogeage a déclenché des suppositions de division au sein de l'armée car à part le Général lui-même, qui ne voulait pas quitter son poste de ministre de la défense, une partie de l'armée réclame la reconduction de ce dernier à son poste.

De plus, la promotion du premier ministre de transition, Camille Vital au grade de général de brigade a détérioré la situation et la relation des hommes de l'armée.

48 heures ont passé après l'ultimatum lancé par l'armée et les citoyens malgaches attendent ce qui va se passer mercredi soir. Cette intervention permettrait de savoir encore plus sur la possibilité de rencontre entre Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina, un projet que l'Afrique du Sud, du côté de Ravalomanana, et la France, du côté de Andry Rajoelina, sont en train de concocter et dont la teneur serait la détermination de la date des différentes élections ainsi que la formation d'un Gouvernement d'union nationale.

Des décisions "décisives" vont naître ces jours-ci car de son côté, Marc Ravalomanana, prévu donner une conférence de presse par téléphone mardi par le biais d'une station radio privée à Antananarivo, a reporté son rendez-vous, peut-être, en attendant ce débat télévisé de mercredi soir par Andry Rajoelina.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Tempête de neige à Harbin
Un appel à exclure les antibiotiques de la chaîne alimentaire
Le monde entier s'unit et redouble sa vigilance à l'encontre du terrorisme nucléaire
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE
Pourquoi les Chinois sont-ils tellement anxieux?
L'Occident a besoin de mieux connaître l'Asie
Les trois grandes sources de risque pour la Chine