100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.04.2010 08h36
Thaïlande : mort d'un journaliste japonais

Le Premier ministre japonais, Yukio Hatoyama, a demandé au dirigeant thaïlandais d'ouvrir une enquête sur la mort d'un caméraman de télévision. Ce journaliste de nationalité japonaise a été tué cette semaine dans les affrontements violents à Bangkok.

Yukio Hatoyama a déclaré aux journalistes que le Premier ministre thaïlandais Abhisit Vejjajiva avait présenté ses condoléances dans une lettre pour la mort d'Hiroyuki Muramoto. Le caméraman de 43 ans travaillait pour le bureau de Tokyo de l'agence Reuters. Il a été tué samedi en couvrant les affrontements à Bangkok. Les soldats thaïlandais tiraient des balles de caoutchouc vers la foule et des coups de feu en l'air. Ils essayaient de déplacer les manifestants des campements dans la capitale. Le dirigeant japonais a aussi exprimé son propre chagrin pour la mort de M.Muramoto.

Yukio Hatoyama

Premier ministre japonais

"Je regrette beaucoup la mort de M. Muramoto et je veux exprimer mes condoléances à sa famille. J'ai reçu hier la lettre du Premier ministre thaïlandais dans laquelle il exprime sa compassion. J'ai demandé une enquête sur l'origine de la mort."

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un appel à exclure les antibiotiques de la chaîne alimentaire
La Chinoise He Kexin remporte une médaille d'or de la Coupe du Monde en France
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE
Pourquoi les Chinois sont-ils tellement anxieux?
L'Occident a besoin de mieux connaître l'Asie
Les trois grandes sources de risque pour la Chine
Trois questions au sujet de l'immobilier en Chine : la réforme immobilière doit-elle être réajustée massivement ?