100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.04.2010 17h06
Corée du Sud/USA : la RPDC n'est pas une puissance nucléaire (Séoul)

Le ministère sud-coréen des Affaires étrangères a déclaré lundi que la Corée du Sud et les Etats-Unis ne considéraient pas la République populaire démocratique de Corée (RPDC) comme une puissance nucléaire, tentant de minimiser les impacts des propos récemment tenus par la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, selon lesquels Pyongyang possède au moins six armes nucléaires.

"La communauté internationale, incluant la Corée du Sud et les Etats-Unis, a maintenu sa position, à savoir que la Corée du Nord (RPDC) n'est pas habilitée à se doter du statut de puissance nucléaire", a confié à la presse le porte-parole du ministère sud-coréen des Affaires étrangères, Kim Young-sun, lors d'un point de presse.

Les propos de M. Kim constrastent évidemment avec les révélations faites par Mme Clinton la semaine dernière sur la RPDC, selon lesquelles le pays avait déjà obtenu six armes nucléaires, en dépit de la position officielle du gouvernement américain consistant à ne pas reconnaître Pyongyang comme un pays doté d'armes nucléaires.

Le ministère sud-coréen des Affaires étrangères a souligné que Séoul et Washington partageaient le même point de vue sur ce problème, dans le but de déprécier les commentaires de la chef de la diplomatie américaine.

"Nous pensons que les propos de la secrétaire Clinton visaient à mettre l'accent sur l'importance des efforts de la communauté internationale pour la dénucléarisation du Nord", a indiqué M. Kim, ajoutant qu'elle mentionnerait la RPDC, à l'instar de l'Iran, comme un des pays "cherchant activement" à se doter d'armes nucléaires.

"Il y a différentes estimations sur les capacités nucléaires du Nord, mais nous sommes convaincus que les détails relatifs à ce dossier doivent être confirmés par le biais de la vérification", a souligné le porte-parole.

Pyongyang a effectué deux tests nucléaires respectivement en 2006 et 2009 et a refusé de reprendre les pourparlers sur le désarmement nucléaire sous l'égide de la Chine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chinoise He Kexin remporte une médaille d'or de la Coupe du Monde en France
Prochaine discussion à New York entre six puissances mondiales sur le problème nucléaire iranien
Pourquoi les Chinois sont-ils tellement anxieux?
L'Occident a besoin de mieux connaître l'Asie
Les trois grandes sources de risque pour la Chine
Trois questions au sujet de l'immobilier en Chine : la réforme immobilière doit-elle être réajustée massivement ?
Le report par les Etats-Unis du rapport sur les taux de change : un chantage ou bien une concession ?