100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.04.2010 15h04
Sommet sur la sécurité nucléaire : arrivée des dirigeants à Washington

Les dirigeants de plusieurs pays ont commencé à arriver à Washington dimanche pour assister à un sommet de deux jours consacré à la sécurisation des matériaux nucléaires dans le monde.

Le président américain Barack Obama a invité un total de 46 chefs d'Etat et de gouvernement ou leurs représentants pour discuter des moyens permettant d'assurer la sécurisation des matériaux nucléaires dans le monde.

A la veille de l'ouverture du sommet, M. Obama a fait part de son optimisme quant à la perspective d'obtenir d'"énormes progrès" concernant l'engagement et la prise de mesures spécifiques pour sécuriser les armes nucléaires.

"Je suis satisfait pour le moment quant au degré d'engagement et au sens de l'urgence que j'ai constatés chez les dirigeants du monde" face au risque de voir les armes nucléaires tomber entre les mains de terroristes, a déclaré M. Obama.

Il a indiqué que le terrorisme nucléaire constitue "la plus grande menace pour la sécurité des Etats-Unis, que ce soit à court terme, à moyen terme ou à long terme".

"Nous pensons que nous pouvons faire de grands progrès sur cette question", a indiqué M. Obama à la presse avant sa rencontre avec le président sud-africain Jacob Zuma.

Le président Obama s'est ensuite entretenu avec le Premier ministre indien, Manmohan Singh, et les deux dirigeants se sont engagés à continuer à renforcer les relations bilatérales et à faire avancer le dialogue stratégique américano-indien.

Les Etats-Unis et l'Inde sont parvenus en 2008 à un pacte de coopération sur le nucléaire civil, selon lequel l'Inde a convenu de séparer ses installations nucléaires civiles de ses installations nucléaires militaires. Cependant, New Delhi refuse de signer le Traité de non-prolifération nucléaire (TNP).

Par la suite, M. Obama a rencontré le président du Kazakhstan Nursultan Nazarbayev et le Premier ministre pakistanais Youssouf Raza Gilani.

Avant le sommet, les conseillers des pays participants ont commencé à travailler sur deux documents : un communiqué conjoint visant à réitérer les engagements des dirigeants et un plan d'action sur les démarches spécifiques pour mettre fin aux dsparitions de matériaux nucléaires selon un calendrier bien défini.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chinoise He Kexin remporte une médaille d'or de la Coupe du Monde en France
Prochaine discussion à New York entre six puissances mondiales sur le problème nucléaire iranien
Pourquoi les Chinois sont-ils tellement anxieux?
L'Occident a besoin de mieux connaître l'Asie
Les trois grandes sources de risque pour la Chine
Trois questions au sujet de l'immobilier en Chine : la réforme immobilière doit-elle être réajustée massivement ?
Le report par les Etats-Unis du rapport sur les taux de change : un chantage ou bien une concession ?