100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.04.2010 16h29
Le nouveau traité américano-russe sur la réduction des armes nucléaires n'est qu'un coup d'envoi du désarmement (ONG)

Le mouvement pour le désarmement nucléaire Global Zero a applaudi jeudi la signature du nouveau traité sur la réduction des armes nucléaires (START) par les présidents américain et russe, tout en demandant aux deux puissances nucléaires de poursuivre les efforts pour réduire leur arsenal nucléaire.

Le nouveau START ne représente pourtant qu'une modeste étape sur le long chemin censé amener vers un monde sans armes nucléaires, a souligné Global Zero, une initiative internationale lancée en décembre 2008 pour promouvoir l'élimination des armes nucléaires, lors d'une conférence de presse sur le nouveau traité START ainsi que sur le prochain sommet international sur la sécurité nucléaire à Washington.

"Je suis content de voir les présidents se concentrer non seulement sur les clauses importantes de ce traité, mais également sur la nécessité de proroger les négociations pour réduire ces armes et de poursuivre l'objectif à long terme de leur élimination", a affirmé Richard Burt, ancien négociateur en chef américain pour le START I et aujourd'hui président de la branche américaine du mouvement Global Zero.

Le président américain Barack Obama et son homologue russe Dmitri Medvedev ont signé jeudi un nouveau traité sur la réduction des armes nucléaires, en remplacement du START I, qui a expiré, s'engageant à réduire en sept ans à 1.550 les ogives nucléaires possédées par chacun des deux pays.

Les dirigeants du mouvement Global Zero ont par ailleurs fait appel à un engagement fort de la part des dirigeants participant au sommet de Washington sur la sécurité nucléaire.

"Des groupes terroristes ont tenté d'acheter, de fabriquer ou de voler des armes. Au cours des deux dernières décennies, il y a eu au moins 25 incidents de perte ou de vol de matériel explosif nucléaire", a averti Valerie Plame, ancien agent du service américain des renseignement CIA, spécialiste dans la lutte contre la prolifération nucléaire.

"La seule façon d'éliminer la menace du terrorisme des armes nucléaires est de sceller tous les matériels nucléaires et d'éliminer toutes les armes nucléaires dans tous les pays, global zero (mondialement zéro)", a-t-il indiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Kirghizstan: l'opposition affirme avoir pris le pouvoir et formé un nouveau gouvernement
Sauvetage inespéré et miraculeux dans une houillère en Chine
L'Occident a besoin de mieux connaître l'Asie
Les trois grandes sources de risque pour la Chine
Trois questions au sujet de l'immobilier en Chine : la réforme immobilière doit-elle être réajustée massivement ?
Le report par les Etats-Unis du rapport sur les taux de change : un chantage ou bien une concession ?
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise