100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 08.04.2010 10h57
La CEDEAO, l'UA et les Nations unies envisagent la réforme de l'armée bissau-guinéenne

Les Nations unies (UN), l'Union africaine (UA) et la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (CEDEAO) devront aider la Guinée-Bissau à former et à réformer ses Forces armées suite à la récente tentative de perturbation de la chaîne de commandement dans l'armée du pays.

Une section de l'armée a illégalement arrêté le 1er avril le Premier ministre et le chef d'état-major.

Dans une déclaration, la CEDEAO a indiqué que les trois organisations ont convenu d'atteindre l'objectif à l'issue de la rencontre avec les officiels et les acteurs clé dimanche dans la capitale bissau-guinéenne.

La CEDEAO, l'UA et l'ONU "continueront de jouer un rôle clé dans la résolution de la crise actuelle en Guinée-Bissau et appuieront aussi de façon urgente la réforme des Forces armées," a affirmé la déclaration.

Selon la déclaration, une mission d'enquête conjointe avait exprimé des vives préoccupations au sujet des crises sécuritaires et constitutionnelles dans ce pays.

Le document a ajouté que les responsables de la mission, qui ont rencontré le président bissau-guinéen Malam Bacai Sanha, le Premier ministre Carlos Gomes, le ministre de la Défense Aristides da Silva, entre autres, ont insisté sur la nécessité de la paix et de la stabilité dans ce pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Sauvetage inespéré et miraculeux dans une houillère en Chine
Ils ont survécu 8 jours grâce à des écorces d'arbre et de l'eau froide
Trois questions au sujet de l'immobilier en Chine : la réforme immobilière doit-elle être réajustée massivement ?
Le report par les Etats-Unis du rapport sur les taux de change : un chantage ou bien une concession ?
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise
Google a–t-il vraiment quitté la Chine ?
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »