100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.04.2010 14h42
L'UE accorde 21 millions d'euros pour les salaires des fonctionnaires de l'ANP

L'Union européenne a annoncé lundi qu'elle accordera 21 millions d'euros à l'Autorité nationale palestinienne (ANP) pour le paiement des salaires des fonctionnaires en service et retraités en Cisjordanie et à Gaza.

Christian Burger, représentant de l'UE à Ramallah, a indiqué dans un communiqué de presse envoyé par mail aux journalistes que près de 85.000 fonctionnaires palestiniens recevraient leurs salaires du mois de mars.

"Les 21 millions d'euros font partie d'un accord conclu entre l'UE et la partie palestinienne pour payer 158,5 millions d'euros à l'Autorité nationale palestinienne au cours de l'année 2010," a indiqué Burger.

Selon l'accord conclu entre Européens et Palestiniens en 2008, les dons de l'UE iraient dans le canal qui permet la satisfaction des priorités et des besoins des plans de réforme et de développement de l'ANP.

"L'Autorité nationale palestinienne est dans le besoin d'un flux de financements stable et garanti qui la maintient en vie et lui permet de tenir ses engagements envers le peuple palestinien," a déclaré Burger.

Il a appelé les membres de la Commission mixte palestino- européenne, créée dans le cadre de l'accord conjoint, à aider le peuple palestinien.

La commission se réunira le 13 avril à Bruxelles pour apporter un engagement solide et des garanties de soutien au budget de l'ANP.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle à une coopération antiterroriste suite aux attentats en Russie
Chine : avertissements "ignorés" avant l'inondation d'une mine de charbon au Shanxi
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise
Google a–t-il vraiment quitté la Chine ?
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image