100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 03.04.2010 13h06
La Bosnie risque d'être suspendue du Conseil de l'Europe

La Bosnie-Herzégovine risque d'entre suspendue du Conseil de l'Europe, à moins qu'elle n'adopte dans sa Constitution les amendements qui lui ont été recommandés d'ici les élections prévues en octobre, a déclaré Kimmo Sasi, un membre de l'organe européen, cité mercredi par Radio Sarajevo.

M. Sasi accompagne le président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, Mevlut Cavusoglu, en visite dans le pays pour discuter notamment de la manière dont les candidats à la présidence tricéphale de la Bosnie-Herzégovine sont choisis.

Selon le Conseil de l'Europe, en réservant un siège aux représentants des trois ethnies majoritaires dans le pays (Bosniaques, Serbes et Croates), la Constitution du pays discrimine les "autres" ethnies du pays, ce qui constitue une violation directe du Protocole n°12 de la Convention européenne des droits de l'homme sur l'interdiction de la discrimination.

"Le Conseil de l'Europe adoptera probablement une position, mais il est trop tôt pour préciser laquelle. Il y a plusieurs possibilités (...) pouvant aller jusqu'à la suspension de la Bosnie-Herzégovine du Conseil de l'Europe s'il est prouvé que le pays ne respecte pas les critères élémentaires en matière de droits de l'Homme", a affirmé M. Sasi.

En 2009, la Cour européenne des droits de l'homme a statué que des changements constitutionnels sont nécessaires en Bosnie-Herzégovine pour garantir les droits des ethnies minoritaires.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle à une coopération antiterroriste suite aux attentats en Russie
Chine : avertissements "ignorés" avant l'inondation d'une mine de charbon au Shanxi
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise
Google a–t-il vraiment quitté la Chine ?
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image