100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.04.2010 16h06
Les ministres des AE du G8 affirment leur soutien au TNP

Les ministres des Affaires étrangères du G8 ont affirmé leur soutien mardi au Traité de la non-prolifération nucléaire (TNP) comme base du régime de non-prolifération, s'engageant à poursuivre leurs efforts pour un monde sans arme nucléaire.

La "prochaine conférence sur l'examen du TNP en mai constitue une opportunité pour travailler de concert et réaffirmer l'autorité de cet instrument collectif clé en matière de sécurité pour la sécurité mondiale mais aussi pour le renforcer", ont souligné les ministres dans une déclaration à l'issue d'une conférence de deux jours.

Les ministres ont indiqué qu'ils vont travailler ensemble pour renforcer le cadre institutionnel du TNP, et ont appelé les pays qui n'ont pas encore ratifié ce traité à y adhérer pour réaliser son universalité.

Ils ont également réitéré leur engagement consistant à promouvoir la réduction des armes nucléaires et le désarmement, ainsi que la cessation des explosions dans le cadre d'essais d'armes nucléaires et de tout type d'explosion nucléaire.

Les ministres ont réitéré leur préoccupation sur les risques de prolifération posés par le programme nucléaire iranien, et souligné l'importance du respect total et immédiat par l'Iran de ses obligations internationales.

Ils ont fortement exhorté Pyongyang à retourner aux pourparlers à six sans condition préalable et à respecter ses engagements pour la dénuclérisation complète et vérifiable de la péninsule coréenne conformément à la Déclaration conjointe de 2005.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : avertissements "ignorés" avant l'inondation d'une mine de charbon au Shanxi
Beijing : lancement du Programme sino-africain d'échanges et d'études conjointes
Google a–t-il vraiment quitté la Chine ?
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image
Faire preuve de bon sens en discutant des problèmes concernant la Chine