100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.04.2010 09h26
Une nouvelle cartographie de Madagascar créée pour servir d'outil de base au recensement de la population

Une nouvelle cartographie de Madagascar a été créée et déjà prête depuis mercredi pour servir d'outil de base au recensement de la population qui est nécessaire pour la réalisation des prochaines élections.

Cette cartographie censitaire numérique (CCN), réalisée par l' Institut national de la statistique malgache (Instat) avec l'appui du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), de l'Union européenne (UE), et de la Banque mondiale, révèle toutes les données géographiques et monographiques de la grande île et elle est déjà exploitable pour l'élaboration d'un programme de développement.

Elle comporte, en effet, toutes les délimitations administratives, en partant des 22 régions, des 119 districts, des 1 579 communes, des 17 485 fokontany et des 121 679 localités.

La CNN est plus que nécessaire à la réalisation du recensement de toute la population malgache car si le troisième recensement général de la population et de l'habitat (RGPH3) n'est pas réalisé en 2011, cette carte ne servira plus à rien, elle sera permiée, a affirmé un fonctionnaire de l'Instat.

Le dernier recensement date de 1993 alors qu'on doit le renouveler tous les 10 ans. Le nombre exact des malgaches ne saurait être su qu'après ce décompte.

Trois étapes doivent être suivi pour arriver au décompte final de la population dont, une descente sur terrain, un recoupement avec les cartes disponibles auprès du centre de cartologie de Madagascar (FTM), et une dernière vérification grâce à Google Earth.

Le travail de réalisation de cette cartographie a commencé depuis l'année 2003 dont le coût était évalué à 4 millions de dollars ; plus de 700 personnes ont participé à sa réalisation.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : avertissements "ignorés" avant l'inondation d'une mine de charbon au Shanxi
Beijing : lancement du Programme sino-africain d'échanges et d'études conjointes
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image
Faire preuve de bon sens en discutant des problèmes concernant la Chine
A qui va profiter le départ de Google ?