100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.04.2010 08h44
Obama adresse ses condoléances à Séoul suite au naufrage du Cheonan

Le président américain Barack Obama a appelé mercredi le président de la Corée du Sud Lee Myung-bak pour lui faire part de ses condoléances suite au naufrage du navire de guerre sud-coréen la semaine dernière.

Le président américain a indiqué que les Américains sont avec les familles de ceux qui ont été portés disparus dans le naufrage.

"Les pensées et prières du peuple américain sont avec les familles de ceux qui ont été portés disparus et avec la famille du plongeur de la marine sud-coréenne qui est mort en essayant de les sauver", a déclaré M. Obama par téléphone, selon un communiqué de la Maison Blanche.

Le président américain a précisé que la marine américaine avait prêté main forte aux opérations de recherche et de secours organisées par la Corée du Sud, ajoutant que les Etats-Unis sont prêts à fournir davantage d'aide si nécessaire.

Le navire de guerre Cheonan, de 1.200 tonnes, capable de lancer des missiles et des torpilles, a coulé vendredi soir près de l'île de Baekryeong à l'extrême nord du pays après une explosion survenue dans la poupe.

Sur les 104 membres d'équipage, 58 ont été sauvés, mais 46 sont toujours portés disparus en dépit des opérations de recherche et de secours menées par la marine sud-coréenne.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : avertissements "ignorés" avant l'inondation d'une mine de charbon au Shanxi
Beijing : lancement du Programme sino-africain d'échanges et d'études conjointes
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image
Faire preuve de bon sens en discutant des problèmes concernant la Chine
A qui va profiter le départ de Google ?