100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.04.2010 09h42
Le ministre iranien des AE insiste sur un éventuel concensus atteint concernant le dossier nucléaire iranien

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki a affirmé mercredi à Alger qu'il était possible de parvenir à une entente autour la question de l'échange nucléaire, a rapporté l'agence de presse algérienne APS.

Dans une déclaration à la presse à l'issue de l'audience que lui a accordée le président algérien Abdelaziz Bouteflika, le ministre iranien a indiqué que "le dossier du nucléaire est actuellement posé sur la table et il est possible de parvenir à une entente à ce sujet avec l'Iran sur la base de ce qui se déroule à Vienne".

"J'ai présenté au président Bouteflika les conclusions relatives au combustible nucléaire dont nous avons besoin dans la station nucléaire à Téhéran", a-t-il ajouté.

M. Mottaki a présenté, à cet effet, les remerciements de son pays à l'Algérie pour sa position et son soutien concernant le dossier de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques.

Il a ajouté également : "J'ai été reçu par le président Bouteflika à qui j'ai remis une invitation du président iranien, M. Mahmoud Ahmadinejad, à se rendre en Iran et participer à la réunion du groupe des 15". L'Algérie, l'Iran et le Sri Lanka sont la "Troïka" de ce groupe, a-t-il encore précisé.

Le prochain sommet du G15, que préside l'Iran actuellement, est prévu à la mi-mai à Téhéran, rappelle-t-on.

L'entrevue, a-t-il dit, a permis d'examiner aussi les relations bilatérales, affirmant que conformément aus orientations des deux chefs d'Etat, l'on procède au suivi des grandes lignes lors de la rencontre avec le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia.

Il a, à ce propos, qualifié les relations bilatérales de " fortes et solides" ayant entamé la voie vers la construction de relations stratégiques.

Au plan régional, M. Mottaki a réitéré le soutien de son pays au rôle de l'Algérie "efficace, exceptionnel et fort" dans l'instauration de la paix et de la stabilité au Maghreb arabe et au Proche-Orient.

Il a déclaré avoir présenté au président Bouteflika "un rapport sur la situation qui y prévaut et l'inquiétude des deux pays à l'égard des conditions du peuple palestinien". L'Algérie et l'Iran estiment nécessaire le resserrement des rangs des Palestiniens, a-t-il souligné.

"J'ai également présenté au président Bouteflika un rapport sur la situation en Afghanistan et en Irak, a-t-il indiqué soulignant "la préoccupation commune" quant à la situation en Afghanistan et au Pakistan.

Les deux parties estiment nécessaire de trouver des solutions aux questions posées au plan régional, selon l'APS.

Par ailleurs, le ministre délégué algérien chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel a eu mercredi à Alger des entretiens avec le ministre iranien des Affaires étrangères.

Les entretiens ont porté, selon des sources du ministère algérien des Affaires étrangères, sur l'évaluation du plan de travail arrêté entre les deux pays lors de la réunion du comité de suivi en décembre dernier à Téhéran.

Le plan de travail comprend un programme de renforcement de la coopération mutuelle dans les domaines de l'enseignement supérieur, de l'industrie, de la construction et de l'agriculture.

Les deux parties fixeront, selon les mêmes sources, la date de la prochaine réunion de la haute commission mixte qui sera présidée par le Premier ministre du côté algérien et le vice- président iranien pour la partie iranienne.

Le ministre iranien des Affaires étrangères est arrivé mercredi à Alger pour une visite de deux jours.



Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Beijing : lancement du Programme sino-africain d'échanges et d'études conjointes
Le constructeur chinois Geely rachète le Suédois Volvo
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image
Faire preuve de bon sens en discutant des problèmes concernant la Chine
A qui va profiter le départ de Google ?
Pourquoi une telle grande différence entre les données statistiques commerciales établies par la Chine et par les Etats-Unis ?