100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.04.2010 08h36
Madagascar : la France encourage les efforts de médiation internationale

La France continue d'encourager et de soutenir les efforts de médiation internationale pour trouver une solution consensuelle à la crise à Madagascar, a déclaré mercredi Bernard Valero, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

"Au lendemain de la mise en oeuvre des sanctions de l'Union africaine (UA), la France a estimé que les voies du dialogue inter- malgache n'étaient pas épuisées", a souligné M. Valero.

Il a fait cette déclaration en répondant à la question sur la mission d'Alain Joyandet, secrétaire d'Etat français à la coopération et à la francophonie, qui a effectué mardi une visite de 24 heures à Madagascar.

La France partage en effet la préoccupation de la communauté internationale face à cette crise politique sur l'île, dont "les effets économiques et sociaux s'aggravent chaque jour", a-t-il dit, ajoutant : "Le déplacement à Madagascar du secrétaire d'état s'inscrit dans ce contexte."

"La clé d'une sortie de crise consensuelle réside dans l'organisation et la tenue d'élections crédibles dans les meilleurs délais possibles", a souligné le porte-parole.

Mardi, l'ancien président malgache Marc Ravalomanana a appelé la France à réagir pour l'application des sanctions prises par l'UA contre la Haute Autorité de Transition (gouvernement de facto malgache).

Le 17 mars, l'UA a décidé d'imposer des sanctions au leader malgache Andry Rajoelina et à 108 de ses partisans pour la crise politique prolongée sur l'île.

Quelques jours après la décision de l'UA, la France a affirmé avoir "pris note" de la mise en application des sanctions ciblées, et continuer de "soutenir l'effort de l'UA dans ses actions en matière de médiation africaine".

La grande île de l'océan Indien traverse une crise politique depuis fin 2008, qui a entraîné la chute en mars 2009 du président Marc Ravalomanana. Andry Rajoelina, ancien maire d'Antananarivo, dirige depuis lors le pays avec l'appui de l'armée.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Beijing : lancement du Programme sino-africain d'échanges et d'études conjointes
Le constructeur chinois Geely rachète le Suédois Volvo
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image
Faire preuve de bon sens en discutant des problèmes concernant la Chine
A qui va profiter le départ de Google ?
Pourquoi une telle grande différence entre les données statistiques commerciales établies par la Chine et par les Etats-Unis ?