100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.03.2010 09h43
L'explosion d'une mine probablement à l'origine du chavirement d'un navire de guerre sud-coréen (média)

Le chavirement, vendredi, d'un navire de la Marine pourrait être la conséquence de l'explosion d'une mine, a indiqué samedi le média sud-coréen YTN citant des sources proches du palais présidentiel.

Le général Lee Ki-shik de la force navale sud-coréenne a fait savoir vendredi soir que le bâtiment de guerre Cheonan de 1.200 tonnes avait chaviré suite à une explosion qui a fait un trou sur le fond du navire.

Pourtant, le gouvernement comme l'armée ont affirmé ne pas être en mesure pour le moment de déterminer la cause réelle de cet incident.

Des responsables sud-coréens minimisent l'éventualité que la République populaire démocratique de Corée (RPDC) soit impliquée dans cet incident, a indiqué samedi l'agence de presse Yonhap, citant des responsables du palais présidentiel.

Aucun mouvement inhabituel n'a été constaté de la part de la RPDC jusqu'à présent, a déclaré la porte-parole du palais présidentiel, Kim Eun-hye, lors d'un point de presse, à l'issue d'une seconde réunion d'urgence convoquée samedi plus tôt dans la journée, par le président Lee Myung-bak, avec des responsables de la sécurité.

Dans le même temps, l'opération lancée pour secourir le navire de guerre ayant fait naufrage s'est accélérée samedi. Des plongeurs militaires sont arrivés sur les lieux pour mener des recherches sous-marines, mais, selon Yonhap, l'opération de secours a connu des difficultés en raison de mauvaises conditions climatiques.

Il y avait au total 104 marins à bord du Cheonan, et 58 d'entre eux ont été sauvés vendredi matin, tandis que 46 autres demeuraient introuvables.

Lors de la seconde réunion convoquée en urgence, le président Lee Myung-bak a exigé une enquête "rapide et exhaustive", et a demandé que tous les moyens soient mobilisés pour tenter de sauver les marins disparus.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Li Keqiang rencontre Tony Blair
Chine : Barack Obama souligne l'importance des relations sino-américaines
A qui va profiter le départ de Google ?
Pourquoi une telle grande différence entre les données statistiques commerciales établies par la Chine et par les Etats-Unis ?
La Chine n'a nul besoin d'un Google politisé
Les Etats-Unis : Le plus grand manipulateur de taux de change dans le monde
Réévaluation du Renminbi : Les Etats-Unis pensent faire coup triple