100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 26.03.2010 08h21
La Grèce célèbre sa fête nationale sur fond de crise économique

La Grèce a célébré jeudi sa fête nationale autour de défilés et d'appels à l'unité face à la grave crise économique qui plonge le pays dans l'anxiété.

Crise économique oblige, chars et ballets aériens étaient exclus du défilé militaire grec pour cette célébration, la principale fête nationale du pays, commémorant son soulèvement en 1821 qui a conduit à son indépendance du pouvoir ottoman.

"Si l'indépendance nationale est aujourd'hui assurée, nous devons en revanche être unis face aux nouveaux défis économiques et sociaux. La société grecque traverse des temps difficiles et va devoir adopter des transformations historiques. Cela ne sera pas facile. Mais c'est nécessaire", a déclaré le président Karolos Papoulias dans son adresse pour la fête nationale.

Des représentants des pouvoirs politiques et militaires du pays, dont M. Papoulias, ainsi que des ambassadeurs étrangers, des vétérans et des milliers de simples citoyens ont assisté à ce défilé devant le monument de la Tombe du soldat inconnu.

"Ce jour symbolise la force de volonté d'une nation entière. La Grèce se trouve à nouveau à un carrefour décisif. Notre devoir est de sortir de la crise la plus grave de l'histoire récente. Je suis certain que nous en émergerons plus forts", a déclaré le Premier ministre George Papandreou, dans un discours prononcé depuis Bruxelles où il assiste actuellement à un sommet capital de l'UE sur l'économie grecque.

L'économie était le principal sujet de discussion des citoyens grecs regardant le défilé sur la place Syntagma.

"Nous sommes si fiers de notre histoire passée, mais au cours des derniers mois nous nous sommes soudainement trouvés honteux de notre présent à cause de cette crise économique. Un jour comme celui-ci est pour nous tous l'opportunité de réfléchir, de rassembler notre courage et de travailler dur à un avenir meilleur ", a déclaré à Xinhua un mécanicien qui assistait à la parade.

[1] [2] [3]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Li Keqiang rencontre Tony Blair
Chine : Barack Obama souligne l'importance des relations sino-américaines
A qui va profiter le départ de Google ?
Pourquoi une telle grande différence entre les données statistiques commerciales établies par la Chine et par les Etats-Unis ?
La Chine n'a nul besoin d'un Google politisé
Les Etats-Unis : Le plus grand manipulateur de taux de change dans le monde
Réévaluation du Renminbi : Les Etats-Unis pensent faire coup triple