100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.03.2010 09h51
Soudan : un employé du CICR enlevé au Darfour relâché

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé jeudi que Gauthier Lefèvre, l'un de ses travailleurs humanitaires, enlevé en octobre dernier dans la région du Darfour du Soudan, a été libéré jeudi.

"M. Gauthier Lefèvre a été relâché le 18 mars près d'Al Geneina, chef-lieu de la région du Darfour, dans l'ouest", a confié jeudi à l'agence Xinhua Saleh Dabbakeh, porte-parole du CICR,.

"Après presque cinq mois passés en captivité, il est fatigué mais a l'air en bonne santé. Il a quitté Al Geneina et est actuellement en route pour Khartoum", a-t-il expliqué.

De son côté, le directeur de la délégation du CICR au Soudan, Jordi Raich a déclaré :"Nous sommes rassurés et ravi que Gauthier puisse rejoindre bientôt sa famille et ses amis, après avoir vécu un cauchemar douloureux pendant cinq mois".

Selon un communiqué de presse publié par le CICR, dont Xinhua s'est procuré une copie, M. Raich a déclaré : "Aujourd'hui plus que jamais, nos pensées accompagnent notre collègue et sa famille".

"Je voudrais exprimer notre profonde gratitude envers tous ceux qui ont travaillé si dur ces derniers mois pour obtenir la libération de Gauthier", a indiqué dans un communiqué Daniel Duvillard, le directeur du CICR pour l'Afrique de l'Est.

M. Lefèvre avait été enlevé le 22 octobre à Al Geneina alors qu'il retournait dans cette ville avec d'autres collègues du CICR après une excursion.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le gouvernement chinois appelle à une mise en application totale de son rapport d'activité
Wen Jiabao rencontre le ministre britannique des Affaires étrangères
Réévaluation du Renminbi : Les Etats-Unis pensent faire coup triple
Pourquoi les Français ont-ils une telle passion pour le vin ?
Faire oeuvre de bienfaisance demande du professionnalisme
« Arrogance » des Chinois ou bien « présomption » de certains Occidentaux ?
Obama «joue avec le feu» en incitant une réévaluation du yuan