100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.03.2010 13h17
Israéliens et Palestiniens acceptent des négociations indirectes (George Mitchell)

Les leaderships israélien et palestinien ont accepté des négociations de paix indirectes, a annoncé lundi l'envoyé spécial américain George Mitchell.

« Je suis ravi que les leaderships israélien et palestinien aient accepté des négociations indirectes. Nous avons commencé à discuter de la structure et de l'étendue des ces négociations et je retournerai dans la région la semaine prochaine pour poursuivre nos discussions», a déclaré M. Mitchell dans un communiqué.

Lors de sa dernière tournée au Moyen-Orient, M. Mitchell a convaincu Israéliens et Palestiniens d'accepter de mener des négociations indirectes pendant quatre mois, au cours desquels les négociateurs des deux parties organiseront des négociations séparées avec les médiateurs des parties tierces sur les questions de frontières et de sécurité.

« Nous espérons qu'elles mèneront à des négociations directes dès que possible. Nous encourageons également les parties à ne pas faire de déclarations et à ne pas mener d'actions qui pourraient accroître les tensions ou porter préjudice aux résultats de ces négociations », a déclaré M. Mitchell.

Le président américain Barack Obama et son administration déploient des efforts pour faire pression sur le gouvernement israélien et l'Autorité nationale palestinienne (ANP) afin de reprendre les négociations et atteindre un accord de paix permanent qui permette l'établissement d'un Etat palestinien indépendant en deux ans.

Les négociations indirectes entre Israël et la Palestine sont interrompues depuis décembre 2008, date à laquelle Israël a lancé une vaste campagne militaire contre le mouvement islamique Hamas dans la Bande de Gaza.

Le président de l'ANP, Mahmoud Abbas, a réitéré que les négociations ne reprendraient pas tant que le gouvernement israélien ne gelait pas complètement la construction des colonies juives en Cisjordanie, alors que la partie israélienne accuse l' ANP de fixer des conditions aux négociations de paix et affirme assurer « la croissance naturelle » des colonies juives.

Au moins 450000 Israéliens vivent dans une centaine de colonies en Cisjordanie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao appelle à redoubler d'efforts pour réduire la pauvreté
Les dépenses militaires chinoises ralentissent
Cessez de regarder la Chine avec des oeillères !
France : Il est encore difficile à la femme de jouir des droits égaux à ceux de l'homme
La Commission européenne lance la « Stratégie Europe 2020 »
Explication du « miracle chinois » du point de vue économique
Vivre avec plus de dignité