100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 07.03.2010 11h36
L'armée sri-lankaise annonce avoir recueilli les preuves contre le général Fonseka

L'armée sri-lankaise a annoncé samedi avoir recueilli les preuves contre le candidat battu à la dernière présidentielle, ancien chef des armées Sarath Fonseka, pour violation des lois.

Le porte-parole de l'armée, Prasad Samarasinghe a déclaré à la presse q'un résumé des preuves serait remis la semaine prochaine au chef des armées Jagath Jayasuriya.

"Donc, il (Fonseka) sera traduit en cour martiale", a dit le porte-parole, précisant que 31 personnes, dont 10 civils et 21 militaires ont été interrogées sur cette affaire.

Le ministère de la Défense avait indiqué que M. Fonseka serait jugé pour "des actes frauduleux et d'autres infractions militaires ".

Selon le porte-parole du gouvernement sri-lankais, G. L. Peiris, Fonseka serait jugé également par un tribunal civil pour " fraude, tolérer la fraude, complot contre le gouvernement en créant des troubles au sein de l'armée.

Battu par le président sortant Mahinda Rajapakse lors du scrutin du 26 janvier, M. Fonseka, qui a démissionné de l'armée en novembre, a été arrêté début février par la police militaire.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les dépenses militaires chinoises ralentissent
Chine : les "deux sessions" favorables à un mode de vie "à bas carbone"
La Commission européenne lance la « Stratégie Europe 2020 »
Explication du « miracle chinois » du point de vue économique
Vivre avec plus de dignité
Revirement des relations franco-russes qui ont dépassé la « période de gel »
Le « soulence » va-t-il enfin disparaitre des sessions annuelles ?