100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 05.03.2010 13h45
Le gouvernement grec écarte tout recul sur le plan d'austérité

Le gouvernement grec a écarté jeudi toute possibilité de retour en arrière sur le plan d'austérité annoncé mercredi pour combattre le déficit malgré une série de protestations contre ces mesures.

Personne ne devrait douter que les mesures annoncées par le gouvernement produiraient des résultats, a martelé le porte-parole du gouvernement grec George Petalotis jeudi alors que les syndicats préparaient le lancement de grèves générales et des arrêts de travail à partir de vendredi à l'effet de protester contre les coupes des salaires et avantages annuels accompagnées des fortes hausses des taxes indirectes.

Répondant à une question sur les grèves annoncées et les réactions de la société, Petalotis a indiqué que la préoccupation était "compréhensible", mais a tenu à affirmer qu'"il est inconcevable et inexcusable pour nous de faire même un demi pas en arrière. Nous ne pouvons qu'avancer".

"Nous avons entièrement engagé notre responsabilité et notre devoir envers les citoyens grecs pour conduire le pays vers la sécurité et la stabilité", a souligné Petalotis, ajoutant qu'il était "nécessaire pour nous de faire tous ce pas ensemble pour que l'économie de l'Etat grec puisse survivre".

Il a aussi martelé, en référence à la rencontre de vendredi entre Papandreou et la chancellière allemande Angela Merkel, que la Grèce "n'avait pas sollicité d'aide économique auprès d'aucun contribuable européen" et qu'elle surmonterait la crise par ses propres moyens.

Entre temps, Petalotis a tenu à préciser que la Grèce se réservait toujours le droit de recourir au Fonds monétaire international au cas où "les autres solutions ne marchaient pas", du fait que le pays avait besoin des prêts pour financer ses dettes et réduire son déficit.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : les "deux sessions" favorables à un mode de vie "à bas carbone"
La Chine insiste pour une solution diplomatique à la question nucléaire iranienne
Vivre avec plus de dignité
Revirement des relations franco-russes qui ont dépassé la « période de gel »
Le « soulence » va-t-il enfin disparaitre des sessions annuelles ?
Le projet de reprise de Hummer était voué à l'échec selon les analystes
Les rappels de véhicules Toyota nous poussent à l'introspection