100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 03.03.2010 16h27
Togo/présidentielle : la campagne électorale se termine sans incidents majeurs

Les différents état-majors des candidats engagés dans la campagne électorale pour le scrutin présidentiel du 4 mars au Togo ont clôturé leur opération de séduction de l'élctorat, démarré le 16 février, par des caravanes qui se sont achevé sur des meetings.

Le président sortant Faure Gnassingbé, après des bains de foules successifs à Lomé, a choisi la ville de Kara, 640 km dans le nord, pour un meeting qui a regroupé des mlilliers de militant et sympathisants.

Dans la capitale, c'est l'état-major du Front républicain pour l'alternance et le changement (FRAC) qui a entretenu des milliers de militants et sympathisans au stade municipal, au terme d'une caravane avec au devant le candidat Jean-Pierre Fabre issu de l'Union des forces de changement (UFC), le principal parti de l'opposition, et leader de ce parti Gilchrist Olympio.

Une démonstration de forces à distance des deux candidats, indiqués par bien d'observateurs comme les vrais challengers de ce scrutin présidentiel qui marque la fin du premier mandat de Faure Gnassingbé arrivé au pouvoir en avril 2005.

Les autres candidats ont également rencontré leurs militants avec principalement des caravanes qui mettent fin, à certains niveaux, à une campagne porte-à-porte.

Selon le haut commandement de la Force sécurité élection présidentielle 2010 (FOSEP), l'opération de séduction de l'électorat s'est déroulée "sans incidents majeurs".

La campagne a été "pacifique grâce à la maturité ou à la responsabilité des leaders politiques et des militants des partis politiques", a précisé le haut commandement de la FOSEP, un dispositif sécuritaire spécial, d'un effectif de 6.000 gendarmes et policiers.

Sept candidats sont en lice pour cette élection présidentielle confiée à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) chargée de l'organisation, de la supervision et de la proclamation provisoire des résultats du scrutin du 28 février prochain.

Il s'agit de Faure Gnassingbé du Rassemblement du peuple togolais (RPT-pouvoir), Jean-Pierre Fabre du FRAC, Yaowi Agboyibo du Comité d'Action pour le Renouveau (CAR-opposition), Agbéyomé Kodjo de l'Organisation pour bâtir le Togo dans l'unité et la solidarité(OBUTS-opposition), Kafui Adjamagbo-Johnson de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA-opposition), Lawson Nicolas du Parti du renouveau et la rédemption (PRR- opposition), et de Kagbara Bassabi du Parti démocratique panafricain (PDP-opposition).

Quelque 3 millions d'électeurs sur une population de près de 6 millions, iront aux urnes dans 5.930 bureaux de vote pour élire le prochain chef de l'Etat au moyen d'un bulletin unique avec un mode de scrutin uninominal majoritaire à un tour.

C'est la sixième échéance présidentielle au Togo depuis l'ouverture démocratique avec un chiffre record de candidature par rapport aux élections présidentielles multipartites successives organisées dans ce pays depuis 1993.

Elle sera suivie par 3.300 observateurs nationaux, près de 130 de l'Union européenne et une quarantaine de l'Union africaine. La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) a dépêché 250 observateurs, dont une équipe sécuritaire de 146 officiers supérieurs de gendarmerie et de police venus de douze des quinze Etats membres de ce regroupement.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Président de Toyota présente ses excuses aux consommateurs chinois
La partie continentale de Chine va ouvrir davantage son marché aux produits agricoles de Taiwan
Le « soulence » va-t-il enfin disparaitre des sessions annuelles ?
Le projet de reprise de Hummer était voué à l'échec selon les analystes
Les rappels de véhicules Toyota nous poussent à l'introspection
Il faut faire preuve de sincérité et de bonne foi pour pouvoir réaliser la coopération internationale en matière de la sécurité de l'Internet
Pourquoi les grèves se succèdent dans le milieu du transport aérien international ?